Mois : octobre 2016

Petites critiques sur des cahiers parascolaires

[sommaire]

Bonjour à tous.

Bordas1Voilà quelques jours, Les éditions-Bordas m’ont contacté pour savoir si je pouvais donner mon avis sur 3 livres :

Deux cahiers parascolaires (5e et 3e) et un défi-brevet, ouvrages que j’ai reçus, il y a une semaine.

Tout d’abord, mettons les choses au clair, je ne touche rien pour faire cet article, il est convenu que je puisse m’exprimer en totale liberté que la critique soit bonne ou mauvaise. A chaque demande de renseignement supplémentaire, ils me l’ont rappelé. ( » […]l’objectif initial est simplement de vous envoyer des ouvrages figurant parmi nos collections, pour que vous en fassiez une critique personnelle sur votre blog. »). Et puis j’étais curieux vis-à-vis de cette demande.

J’ai fait un retour par mail sur des points qui me titillaient, j’ai eu des réponses également de leur part.

Premier cahier : « Tous forts en maths 3e » par les auteurs Aliette Cazes et Jean-Luc Romet.

livre3eJean-Luc Romet, ce n’est pas n’importe qui, c’est un auteur plutôt assez connu,un enseignant qui anime aussi un site math Rometus.(Il est aussi maire, cet homme est multi-casquette, c’est un warrior!)

Je ne connais par contre pas Aliette.

Revenons au fascicule.

Il fait 47 pages sans compter les pages de corrections.

Il y a 4 parties identifiées : Nombres et calculs, Gestion de données, Géométrie et Informatique.

La charte graphique est plutôt chouette, c’est aéré, les notions sont, dans des encadrés, parfaitement identifiées.

Le cahier a été fait selon un schéma simple, une notion est expliquée et on l’applique ensuite dans quelques exercices. C’est un fonctionnement simple, les exercices sont plutôt bien choisis dans l’ensemble.doc

Vous avez un extrait à droite.

Cependant, il y a des choix qui me gênent un peu qui sont liés à la réforme du collège, certes le nouveau programme reste flou et cela laisse de la marge quant aux notions à aborder mais les choix ne sont pas supers bons pour moi. Mais c’est mon point de vue. Les voici :

 

  • page 6, on parle ‘lors de la réduction’, de termes de même « nature » et au lieu de dire de même « espèce ».
  • page 8, on parle de la résolution d’équation avec des formules toutes faites, ce que je n’approuve pas (c’est un choix) :
    • « L’équation x+a=b admet une solution x=b-a »
    • « L’équation ax=b admet une solution x=b/a »
  • page 9, on parle d’équation-produit, là où je parlerai d’équation-produit-nul (mais je sais que les deux se disent)
  • page  16, on évoque l’algorithme d’Euclide qui n’est plus au programme ( normalement on se limite à la décomposition en facteurs premiers)

Tout le reste est sympa, vraiment sympa, surtout la partie sur l’informatique.

L’existence d’un formulaire p 45 est bien pensé (sauf toujours pour les équations où je ne suis pas d’accord).

Après ce sont des questions de choix pédagogique, une certaine manière d’aborder les notions, passé cela, il ne reste en fait que de gênant le problème avec l’algorithme d’Euclide (mais les éditions BORDAS m’ont promis que ce serait modifié à la réimpression).

J’aime Je n’aime pas
  • La charte graphique
  • L’existence d’un formulaire
  • L’enchaînement notion-exercice
  • Le cahier détachable de corrections
  • La partie informatique plutôt bien faite
  • La présentation des équations
  • La présence de l’algorithme d’Euclide

 

Globalement cet ouvrage est sympa et pratique.

Deuxième cahier : « Tous forts en maths 5e » par les auteurs Élise Bourgeois et Lionel Weinsanto.

livre5e

Il fait 56 pages sans compter les pages de corrections.

Il y a 4 parties identifiées : Nombres et calculs, Gestion de données, Espace & Géométrie et Grandeurs & mesures.

Curieusement l’algorithmie est dans la partie « Espace et Géométrie ».

La charte graphique est la même, donc je suis plutôt fan.

Cependant là aussi, il y a eu des choix pédagogiques qui ne sont pas du tout les miens. (mais cela reste subjectif), en vrac :

  • Le produit des relatifs est abordé (là où je le mettrais en 4eme)
  • Le volume du cône est traité, mais pas celui de la pyramide alors qu’ils vont, pour moi, de paire.
  • Le volume de la sphère est traité! (ouah!C’est un peu tôt!)
  • Absence de la translation
  • Les procédures sont traités en algorithmie  (en 5e ! alors qu’elles n’y sont pas en 3e…)

document2Passé la surprise, le reste est plutôt bien choisi, les exercices sont plutôt bien faits, j’aime beaucoup la présentation des différentes constructions en géométrie.

Par contre, il y a également des imprécisions mathématiques :

Toutes les droites graduées et les axes des repères n’ont pas de sens! (il n’y a pas la petit flèche au bout), c’est pour moi une belle erreur!

J’aime Je n’aime pas
  • La charte graphique
  • L’existence d’un formulaire
  • L’enchaînement notion-exercice
  • Le cahier détachable de corrections
  • La partie construction géométrique plutôt bien faite
  • Les quelques choix pédagogiques  mathématiques
  • La partie sur les volumes
  • L’absence de flèche dans les axes gradués

Conclusion sur ces deux livres

La conclusion sur ces deux livres, on sent bien que ces derniers n’ont pas été écrits par les mêmes auteurs ce qui apporte une certaine incohérence aux deux livres. Les choix auraient été, je pense, plus cohérents s’il y avait eu une vue d’ensemble du cycle 4 faite par les mêmes auteurs.

Néanmoins, un élève seul face à ce livre sera totalement autonome, il est idéal pour s’entraîner, je le vois plus comme un complément que les familles peuvent acheter qu’un cahier demandé par un enseignant.

Le Défi-brevet

Ce livre reprend les concepts d’annales de brevets, mais comment faire des annales alors que le brevet a radicalement changé? J’ai été curieux de voir comment ils s’y sont pris.

L’auteur, en fait, est unique, c’est Yann Gélébart.

Et bien, franchement c’est un bel ouvrage! Complet, très dense. Allez si on voulait c’est ce qu’on pourrait reprocher, la densité, mais franchement c’est seulement si on cherchait la petite bête.

document2La construction du livre est bien pensée :

A chaque notion abordée, on a :

  1. Le cours rapide et concis
  2. La méthode
  3. Les exercices
  4. Les corrigés.

 

 

 

 

 

Certaines pages contiennent des QR-code qui renvoient à un site BORDAS où il faut se connecter (création d’un compte est gratuite), et on a accès des vidéos explicatives.

document4L’activation du compte m’a par contre posé quelques problèmes, il me renvoyait automatiquement au livre DEFIBAC et non DEFIBREVET et sachant qu’il fallait écrire un mot du livre pour finir d’activer le compte, ça m’a posé quelques soucis. En fait il faut revenir en arrière et changer de livre manuellement pour enfin avoir la bonne question. C’est dommage cela aurait dû être automatiquement le bon livre. Mais je pense que cela devrait être corrigé rapidement. (les éditions-BORDAS m’ont confirmé cela)

Je n’aime pas trop la 2e de couverture sur les profs ennuyants …. (‘Un prof peut-il nous endormir?’), c’est inutile et non constructif… En clair, on s’en moque, pourquoi avoir mis ça?

Malgré cela et avouons-le c’est pinuts! : Ce livre est super!

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons

Le meilleur pâtissier : et si on en faisait un problème?

po63Bonjour à tous! En ce début de vacances, j’ai reçu un message de Richard Cauche, Richard m’avait déjà contacté pour un épisode de Gotham, c’est donc avec plaisir que j’ai lu son mail. Il me faisait part de ce qui s’est passé dans le meilleur pâtissier hier soir.

C’est l’histoire des conversions entre deux unités de températures. Il existe pas mal d’activités sur papier, présentant comment on convertit les °C en °F et inversement, généralement c’est en 3e lorsque l’on aborde les fonctions affines.

Ici, l’idée est d’avoir un point de vue concret sur son utilisation, la formule est utile, on le voit de suite dans l’émission. Cela permet de rendre pertinente l’activité. Les élèves rentrent donc normalement plus facilement dans l’activité.

Ce n’est pas vraiment un problème ouvert, mais je l’aime bien sous cette forme.

J’ai dû couper pas mal de bouts d’émission pour en arriver à ce résultat. Cependant, il y a une coupure qui n’est pas de mon fait mais de celui de M6, vous verrez le petit extrait à la fin de l’article, il y a un soucis avec le tableau. Le trouverez-vous? (Comme quoi au montage on peut rectifier le tir et faire croire à un film en continu).

Merci Richard!
Bon visionnage!

Télécharger

Télécharger (flv)

Les autres épisodes sont disponibles ici

 

Code pour intégrer la vidéo à vos articles :<iframe allowfullscreen="true" style="border:none;width:480px;height:480px" src="https://mathix.org/video/problemes_ouverts/integrateur/index.php?url=http://mathix.org/video/problemes_ouverts/PO63.mp4" />

Le défi!

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons

Les problèmes DUDU en BD sur papier

img_20161017_092507Cet été, j’ai bossé sur un petit projet, disons plutôt une évolution d’un projet déjà existant. Olivier LONGUET, connu pour ses bricolages en maths et également ses BDs, avait fait déjà 4 BDs pour nous.

Je les ai déjà exploités en cours, mais cela passait exclusivement par l’ordinateur en utilisant Turbomédia, d’ailleurs c’est en sachant cela qu’Olivier a dessiné les BDs, mais l’intérêt pour moi de lire une BD, c’est de la lire tout simplement, l’ordinateur devient normalement exclu. Un peu old School, mais on court toujours pour avoir la salle multimédia donc autant savoir faire sans aussi quand ce n’est pas nécessaire.

Voici un exemple de l’utilisation d’une BD par Turbomédia :

Bref, je me suis m’y donc en tête d’éditer ces BDs sous forme papier, j’ai trouvé un imprimeur, 36 € pour 7 exemplaires. Je n’ai pas pris tout-à-fait le bas de gamme, mais néanmoins cela reste cher.

J’en ai filé une signée de nous deux à Olivier et une à mon frangin.

J’en ai gardé 5 pour les utiliser en cours.

Voici ce que cela donne :

L’idée est de diversifier les supports pour les problèmes de mathématiques : le « texte », la vidéo, l’image (« la BD »).

Je vais donc bientôt tester cela avec une classe de 4eme sur la dernière histoire, celle des chutes du Niagara.

Voilà le fichier pdf pour éditer la BD également si vous le souhaitez.

Voir en plein écran

Enfin, petite cerise sur le gâteau, Olivier m’a remis les originaux de la dernière BD, et ça claque. Merci Olivier!

Si t’es toujours partant, j’ai une idée de scénario

pour nous faire voyager à New-York! 😉

img_20161017_093310

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons