4 juillet 2016

Pourquoi dit-on quatre-vingts?

Par

IMG_20160704_171616Coucou!
On compte maintenant les dernières heures avant les vacances d’été avec sans doute du travail pour cette réforme sous le bras. Là moi, je reçu après mes nombreux paquets de carambars une petite attention de la part de parents d’une de mes élèves.

J’avoue, je n’avais pas trop compris l’objet du rendez-vous que la maman souhaitait avant la fin d’année et bien ce rendez-vous, on l’a fixé aujourd’hui. ‘Fallait voir la tête de mes collègues quand j’ai dit que je restais car je voyais un parent… « Quoi?!! »

Et bien, j’ai reçu un petit cadeau pour cette fin d’année, je crois que si je n’ai pas de caries cet été, j’aurai vraiment du bol. J’aime le chocolat, en plus en forme de règle équerre compas, énorme, hein! Touchant ces petits 6emes, dire que je n’en aurais pas l’année prochaine….

RF_OMM_0000011407_ITEBon passons un peu, voilà j’ai reçu un mail d’Adrien Guinemer, un prof de maths que je suis depuis longtemps, il a écouté les pourquoi de Philippe Vandel et celui là est particulièrement intéressant : « Pourquoi dit-on quatre-vingts et pas octante? »

 

Bonne écoute!!

Bon, dommage qu’il ne donne pas l’explication aussi pour les douzaines….

qui s’explique sur une manière de compter sur les doigts également…

Et surtout dommage que pour Philippe Vandel 15×20 = 600…

Il y avait 300 lits à l’époque dans l’hôpital…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons

3 juillet 2016

Problème ouvert avec Futurama !

Par

FuturamaVoilà j’ai eu un contact avec Marc Cordier prof de Physique-Chimie qui a eu l’occasion d’enseigner les maths et qui a commencé à faire un site glanant des vidéos par-ci, par-là. Il me demandait l’autorisation de publier sur son site mes vidéos (exercices traités et relatifs).  Sur sont site, j’ai donc pu observer une de ses vidéos qu’il a prise de Dan Meyer (the gars qui m’a fait réellement évoluer vers la vidéo).

J’ai donc refait la vidéo (un poil plus longue, l’extrait pour moi était trop court, il fallait que l’on voit la banque dès le début, et j’ai ajouté la question, car le problème est un peu plus fermé : il n’y a qu’une seule question à laquelle on doit répondre.

C’est à destination du cycle 4 (4e-3e) sur les pourcentages, augmentations cumulées.

Voici la vidéo.

 

Bon visionnage! Bonne fin d’année!

Télécharger

Télécharger (flv)

Les autres épisodes sont disponibles ici

 

Recherche parmi les problèmes ouverts

Code pour intégrer la vidéo à vos articles :<iframe allowfullscreen="true" style="border:none;width:480px;height:480px" src="http://mathix.org/video/problemes_ouverts/integrateur/index.php?url=http://mathix.org/video/problemes_ouverts/PO58.mp4" />

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons

1 juillet 2016

Mediacad’ arrive dans l’Académie de Nantes

Par

mediaLa DSI (Direction de services informatiques) du rectorat de Bordeaux a créé ce service afin de répondre à la demande croissante dans son académie d’un outil numérique permettant le partage de ressources. Après une expérimentation suivie d’une mise en place totale dans celle-ci, ce service débarque sur l’Académie de Nantes l’année prochaine grâce à l’impulsion de Mme Munck (Déléguée académique à l’action éducative et à la pédagogie de Nantes), précédée d’une expérimentation cette année réservée à quelques privilégiés et responsables.

Médiacad Késako ???

Médiacad -> MEDIathèque ACADémique.

Médiacad, c’est un service institutionnel, qui permet à chaque professeur de diffuser des médias (photos, vidéos) sans passer par des services tiers type Youtube/Dailymotion/Googledrive/Onedrive, qui étaient une solution palliative. Dorénavant, on est et sera toujours dans le cadre institutionnel.

Une belle initiative dans notre Académie qui montre un signal fort vers les nouvelles technologies.

Ce service n’indexe pas seulement les vidéos, mais des médias de manière plus générale  : vidéo, son, image ou livre numérique.

Il permet le partage de ces médias avec les professeurs, ou des élèves ou un établissement voire l’Académie (soumis à approbation de l’Inspection.).

Il permet l’intégration de ces médias dans notre ENT :

Bye-bye la limite désuète d’E-lyco !!!

Une indexation : Pourquoi ?

L’indexation se compose comme suit :


Références

Titre 
Auteur(s)
Éditeur
Collection
Date de publication
Extrait de
Source 

Description

Genre(s) de média 
Langue(s)
Catégorie(s)
Discipline(s)
Description 

Projets et public visé

Projet(s)
Public et droits d’accès pour les partages académiques 

Bien que complexe, elle permet une recherche affinée et efficiente pour un utilisateur voulant filtrer les résultats de sa recherche.

Il est délicat de trouver les « bons » mots pour définir le média importé.

Les catégories sont à choisir parmi une liste pré-établie par l’institution.

Partage.

Les médias peuvent être partagés à plusieurs niveaux :

  • une ou plusieurs personne(s)
  • une classe
  • un établissement
  • l’Académie

Certains partages nécessitent une approbation de la part d’un responsable (IA-IPR, IEN…)

Un premier avis à chaud

Dans un premier temps, je me suis senti un peu perdu, malgré une vidéo de présentation, je n’avais pas de repère.

Par la suite, le site a une certaine logique, en quelques minutes,  on prend en main l’outil, même si l’indexation, bien que précise, est peut-être un peu trop complexe. J’avoue ne pas savoir quelles cases cocher pour qualifier les médias que j’importe.

Cela répond à une forte attente. Il est peut-être dommage que cette initiative ne fasse pas plus de bruit.

Lors d’une formation RUPN, il nous a été présenté ce produit, j’espère juste que l’information sera relayée au plus grand nombre afin que ce service soit exploité à sa juste valeur.

Vous voulez plus d’infos ???? Je vous renvoie ici.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons