Catégorie : libre

Et si on utilisait minecraft au collège ?

Bonjour à tous!

Alors je vais vous présenter un projet que j’ai mis en place avec un collègue de Techno sur l’atelier « robotique et programmation » qu’on a mis en place. J’ai voulu tester et mon collègue a suivi ! Et quel résultat! Génial!

Je vais vous indiquer aussi comment faire comme moi et pourquoi nous avons fait comme cela, avec les avantages et inconvénients, vous aurez toutes les instructions pour mettre ce projet en place également.

I.Introduction

On a donc présenté aux élèves avant même qu’on sache qu’on allait rencontrer pas mal de difficultés, le projet de modélisation du collège sur minecraft.

J’avais vu quelques projets similaires dont un où le professeur de technologie avait modélisé des bâtiments de Paris, un autre son propre collège

Bref, moi, j’ai voulu que les élèves construisent le collège sur minecraft ou plutôt son pendant libre : minetest (libre & gratuit).

II.Les obstacles

En Sarthe, nous avons un service informatique de qualité (rires dans la salle)…

Bref, tout est verrouillé, que ce soit l’installation de logiciel ou l’utilisation du réseau par un programme tiers.Les deux sont impossibles.

Nous avons donc d’abord téléchargé la version portable de minetest.

https://github.com/minetest/minetest/releases/download/5.6.1/minetest-5.6.1-win64.zip

Cette version est donc directement exécutable, on a donc dépassé le premier obstacle.

On a testé sur les ordinateurs du collège et dès qu’on lançait un serveur minetest (il faut qu’un ordinateur héberge la « partie » et les autres s’y connectent), cela demandait un accès au réseau qui nécessitait un mot de passe administrateur.

Cet obstacle nous a donné du fil à retordre.

Et là, je me suis souvenu que les tablettes pouvaient se connecter à d’autres réseaux wifi!

J’ai donc pensé directement à utiliser un raspberry-pi pour héberger une partie minetest et demander aux tablettes de s’y connecter pour jouer…

Et ça marche!

III. La configuration et installation

J’ai donc repris un « rapsberry-pi 2b » autant dire un vieux rapsberry pi (on en est au 4b), j’ai ajouté une cléwifi dessus (il n’y en a pas dans les rapsberrypi 2, mais par contre si vous possédez un raspberry-pi 3 ou 4 pas besoin de clé wifi, c’est intégré à la carte du micro ordinateur.

blank
Mon vieux rpi!

Alors vous installez Raspberry Pi OS dessus. (je vous laisse avec le très bon tutoriel https://www.framboise314.fr/installer-raspberry-pi-os-avec-la-nouvelle-version-1-7-1-de-raspberry-pi-imager/ ).

A. Installation et configurer de minetest-server.

Une fois installé sur le rapsberry-pi, il suffit d’installer minetest. Pour cela ouvrez un terminal (application terminal)

sudo apt-get install minetest-server

Vous lancez ensuite le serveur (qui démarrera automatiquement à chaque démarrage du raspberry pi)

sudo /etc/init.d/minetest-server start

Seulement si vous remarquez un message erreur d’écriture dans /var/log/minetest c’est un bug connu :

Saisissez ces commandes :

sudo chmod go+rwx /var/log/minetest/minetest.log
sudo chmod +rwx /var/log/minetest/

Nous allons configurer par défaut un monde en mode créatif, pour cela il faut modifier le fichier minetest.conf.

Pour éditer ce fichier :

sudo nano /etc/init.d/minetest.conf

Vous ajouter à la fin ces lignes ou tout simplement tout virer et ne mettre que cela :

#/etc/minetest/minetest.conf
address = localhost
keymap_backward = KEY_KEY_S
keymap_chat = KEY_KEY_T
keymap_cinematic = KEY_F8
keymap_cmd = /
keymap_console = KEY_F10
keymap_drop = KEY_KEY_A
keymap_fastmove = KEY_KEY_J
keymap_forward = KEY_KEY_Z
keymap_freemove = KEY_KEY_K
keymap_inventory = KEY_KEY_I
keymap_jump = KEY_SPACE
keymap_left = KEY_KEY_Q
keymap_noclip = KEY_KEY_H
keymap_print_debug_stacks = KEY_KEY_P
keymap_rangeselect = KEY_KEY_R
keymap_right = KEY_KEY_D
keymap_sneak = KEY_LSHIFT
keymap_special1 = KEY_KEY_E
maintab_LAST = settings
menu_last_game = minetest
name = college_bellevue
remote_port = 30000
server_dedicated = true
creative_mode = true
enable_damage = false
enable_ipv6 = false
mainmenu_last_selected_world = 1
mg_name = v5
port = 30000
wieldview_node_tiles = false
wieldview_update_time = 2
world_config_selected_mod = 160
fast_move = true
free_move = true
server_announce = true
fallback_font_size = 16
mono_font_size = 16
font_size = 16
mainmenu_last_selected_TP = 1
default_privs = interact, shout, teleport, fast, fly
noclip=false
enable_build_where_you_stand=true

« Contrôle-0 puis entré » pour sauvegarder les changements puis « Contrôle-X » pour quitter

Pour l’instant votre serveur rapsberry-pi est prêt encore faut-il qu’on puisse connecter dessus.

B. Installation de RASPAP

Il y a sans doute plus léger mais ici, l’installation est très simple et prête à l’emploi donc pourquoi s’en priver.

Alors tout d’abord il faut vérifier que la localisation du wifi est configurée.

sudo raspi-config

Localisation Options –> Change Wi-fi Country –> FR –> OK –> Finish.

Ensuite, on télécharge et lance l’installateur :

curl -sL https://install.raspap.com | bash

Et c’est fini!

Tout est prêt !

VI. L’utilisation

Vous allumez votre raspberry-pi.

Chez nous, on utilise des tablettes windows.

Il faut se connecter sur le réseau « raspi-webgui »

Le mot de passe est « ChangeMe ».

Ensuite vous lancez minetest.

Vous cliquez sur l’onglet rejoindre une partie.

blank

Sur la droite, dans adresse vous indiquez : 10.3.141.1 et dans port : 3000

Dans Nom, vous mettez votre identifiant que vous souhaitez et cliquez sur s’inscrire.

blank

Vous mettez votre mot de passe et vous pourrez ainsi vous connecter.

blank

Dans « nom », on indique l’identifiant et dans « Mot de passe » le mot de passe choisi puis on clique sur « Connexion ».

Et c’est parti!

blank

VI.En fonction

Nous avons testé avec 10 tablettes connectées dessus, je sais que les clés wifi ont des limitations à une dizaine ou quinzaine de connexions. Toutefois le serveur en lui-même n’est pas saturé, il n’y a aucun lag.

VI. Pédagogiquement?

Alors à travers ce projet, on souhaite favoriser la coopération et plus concrètement fournir un collège visitable numériquement. Il y a un travail d’échelle et de lecture de plan, de choix d’approximations (les escaliers ne sont pas à 45° dans la vie).

On a étalé le plan du collège sur une table. On a demandé aux élèves ensuite de se débrouiller, avec le garde fou que si des élèves étaient là pour s’amuser au lieu de créer le collège, ils seraient exclus du club. On est passé de 5 élèves à 13 élèves dès que la nouvelle s’est répandu… On va sans doute refuser du monde.

Deux élèves ne connaissaient rien à minecraft et ont été prises en charge par d’autres élèves, des leaders ont émergé assez rapidement avec des idées de délimitation du terrain.Ça a été vite! Et whaou!

J’ai laissé les jours et nuits dans le monde créé, ce qui a donné du fil à retordre pour le « chantier », il fallait des torches. Il a fallu aussi terrasser le terrain et boucher les grottes (il n’y a pas de monstres, je ne suis pas fou quand même!). En 30 minutes (il a fallu réinstaller sur 10 autres tablettes le programme minetest car un collègue avait embarqué pour ses besoins de cours la mallette de tablettes qu’on avait préparé), ils ont créé la dalle du collège et amorcer tout juste quelques mur de l’entrée.

Bref, tous les élèves ont adhéré, le projet est convaincant autant pour nous que pour eux.

VIII.Astuces

Changer les touches (on appuie sur échap et on clique sur le bouton « modifier les touches »)

Cochez le « saut automatique » et le mode « flying ». Les touches avance recule gauche et droite sont parfois WADS au lieu de ZQDS donc modifiez en conséquence.

Les blocs en mode créatif sont déjà dans l’inventaire (on appuie sur « I » et on peut sélectionner les blocs que l’on souhaite)

Vous pouvez installer minetest sur le téléphone pour vous connecter également dessus.

blank

blank

IX.Avantages et inconvénients

Alors contrairement à ce que j’ai vu sur internet, nous n’avons pas de serveur académique minetest dans l’académie de Nantes et les pcs sont verrouillés ,ma manière est donc un paliatif à cela.

Avantage : le serveur n’est allumé que pendant les heures du club, les élèves avancent ensemble.

Cela fonctionne sans internet.

Désavantage : les élèves ne peuvent pas avancer chez eux.Inaccessible sur internet pour une visite virtuelle…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons

Tuiles version 2

Bonjour à tous!

Suite à plusieurs retours et idées de fonctionnalités, je les ai donc implémentées! 🙂

En vrac :

  • On peut modifier les lettres pour celles de l’alphabet
  • On peut échanger la largeur et la longueur quand le rectangle est tracé
  • On peut pivoter la tuile avec le clic gauche ou droit
  • Utilisable sur les smartphones donc l’utilisation de QRcode est faisable!

Voici un petit exemple :

L’interface de configuration des exercices a donc évolué avec l’apparition de boutons :

blank
Ici, on a inversé la largeur et la longueur du rectangle et mis les lettres a et b

C’est toujours par là :

https://www.mathix.org/tuiles/

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons

Représenter le calcul littéral avec des tuiles

Bonjour à tous!

Voilà un projet un peu teasé par Julien!

L’outil est fonctionnel mais devrait évoluer encore un peu, mais les principales fonctionnalités sont là.

Deux types d’exercices :

1)On peut donc avoir des tuiles au nombre restreint pour travailler sur la factorisation , soit en faisant des tas soit en formant un rectangle.

blank
blank

2)On peut aussi dessiner un rectangle pour le remplir ce qui permet de développer en calculant l’aire du rectangle.

blank
blank

Les exercices peuvent être donnés via un lien (les élèves n’auront pas accès au menu de configuration qui permet de changer la taille du rectangle à remplir ou du nombre de tuiles), il faut cliquer sur le logo de la chaîne à gauche.

Ah, oui c’est clic-droit pour faire pivoter les tuiles!

Par exemple, voici les liens des captures ci-dessus :

https://www.mathix.org/tuiles/?nbx2=1&nbx=2&nb1=1&nby2=0&nby=0&nbxy=0&nbmx2=0&nbmx=0&nbm1=0&trace=0

https://www.mathix.org/tuiles/?la=0&lo=1&lax=2&lox=1&lay=1&loy=0&trace=1

Voilà une vidéo de présentation :

L’outil est disponible ici :

https://mathix.org/tuiles

Je vous souhaite à toutes et tous d’excellentes fêtes de fin d’année !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons

Apprendre à modéliser et représenter en 6eme

Bonjour à tous !

Je vous fais part d’un petit projet fait en AP avec mes 6emes!

L’idée était de travailler la perspective cavalière et surtout la modélisation d’objet en perspective cavalière sans que cela soit trop difficile pour des 6emes.

J’ai trouvé parmi les jeux de mes enfants des pièces de type tétris (fabriqué un temps par McDO… oui, je sais, mais il y en a dans des vides-greniers! ).

Après avoir travaillé sur les cubes à coller et décoller (qui ne faisait travailler que la compétence représenter) : j’en parlais là https://mathix.org/linux/archives/17857

J’ai donc été à l’étape supérieure partir du réel pour tracer un objet mathématique sur feuille.

1)J’ai donc été sur mon outil pour générer des quadrillage de toute sorte :

https://www.mathix.org/quadrillage/

2) J’ai présenté divers objets à mes élèves qu’ils pouvaient manipuler :

Ils devaient donc créer 4 vues différentes en perspective cavalière d’un même objet.

Voici une production de mes élèves :

blank

Afin d’aider certains élèves à y voir clair, j’ai vidéoprojeté mon outil perspective et dessiné dessus

https://mathix.org/perspective/

blank

Je suis hyper satisfait, les élèves ont adorés et surtout ….

Ces vues seront tracées sur un mur du collège !!

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons

Perspective : version 3

Bonjour suite à des demandes d’améliorations, voici une nouvelle version du programme!

Au programme :

  • Vue isométrique possible
  • Utilisation des pointillés possible
blank

Egalement j’ai modifié les touches pour changer l’outil.

On doit cliquer sur le bouton en haut à gauche pour changer d’outil (entre pinceau et crayon)

La molette permet, une fois qu’on a un outil, de changer l’option de cet outil :

  • Crayon : tracé plein, tracé pointillé, gomme
  • Pinceau : Colorisation d’une face , effacer une face.
  • A court terme, je rajouterai des couleurs pour le pinceau.

C’est toujours par là :

https://www.mathix.org/perspective

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons

Perspective : version 2

Bonjour à tous!

Voilà j’ai ajouté deux fonctions bien utiles.

Le déplacement, on peut décaler la figure avec un simple clic droit et glisser.

blank

Le changement des outils se fait via la molette et on a accès à une aide sur la droite pour expliquer utiliser les outils.

blank
Voilà donc tout est là :

https://www.mathix.org/perspective/

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons

Travailler la perspective cavalière et la vision dans l’espace

Bonjour à tous !

Bon, voici un nouvel outil qui va être amené à être amélioré, mais largement utilisable et exploitable en l’état.

Tout d’abord je suis parti d’une activité de l’IREM PARIS-NORD sur les carrés collés & décollés.

http://www-irem.univ-paris13.fr/site_spip/spip.php?article419

Cet activité est excellente et permet réellement de travailler cette vision.

Moi je compte aller plus loin dans l’utilisation d’objets réels dont ils devront créer la vue en perspective cavalière une sorte de mini-modélisation (car l’objet est déjà de part sa nature très mathématisé) mais le choix de l’angle de vue risque aussi de rendre cela difficile et questionnant pour l’élève. Et je compte en faire une fresque murale ensuite, un challenge de taille que mes loulous veulent relever !

Bref, donc pour aller plus loin je voulais concevoir des vue en perspective sur quadrillage et je n’ai pas trouvé de générateur donc je m’y suis collé.;.

Voici une première vue de mon programme

blank

Je peux donc créer des segments, les effacer, colorer des faces et effacer les coloriages.

blank

Alors pour son fonctionnement :

  • le clic-droit permet de changer d’outils.
  • Le clic gauche permet d’utiliser l’outil
  • Le clic gauche deux fois sur un même point permet de relever le crayon

Voici une vidéo pour voir les utilisations :

L’outil est disponible là :

https://mathix.org/perspective

Document créé avec l’outil :

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons

« Ça se voit » la simulation pour expliquer la tricherie

Coucou!

Bon je ne m’attendais pas à ce que mon tweet/pouet donne du fil à retordre pour certains.

C’est un tour bien connu et une véritable tricherie (ce n’est pas un triangle).

J’ai concocté un petit programme pour montrer la supercherie.

L’outil est disponible ici :

https://www.mathix.org/optique2

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons

Énigmes d’arithmétique en version 5 : des fonctionnalités supplémentaires

Bonjour à tous !

Voilà, j’ai donc ajouté 2 fonctionnalités supplémentaires dans l’outil.

  1. Ajout de conditions dans les énigmes (24 conditions)
  2. Sélection possibles des conditions avant génération.
blank

Voilà, alors plus vous mettez de conditions plus la génération de la page peut être importante (le maximum généré étant de plus de 1200 énigmes).

Mais le choix permettra d’avoir des énigmes compatibles avec le niveau des élèves à qui vous souhaitez les donner.

C’est toujours par ici : https://www.mathix.org/enigme-arithmetique/index.html

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons

La boîte éducation : application Nuage, synchroniser son ordinateur tuto n°2

Bonjour à tous !

Voilà un petit tutoriel pour synchroniser automatiquement son cloud (application nuage de la boîte éducation, qui n’est autre qu’une instance nextcloud founie par l’éducation nationale de 100Go).

Alors il existe des clients nextcloud qui peuvent être rapidement configurés.

Pour cela, il faut aller ici : https://nextcloud.com/fr/install/

Télécharger le client nextcloud qui vous convient, en cliquant d’abord sur « download for desktop »

blank

Une fois téléchargé, il faut l’installer (vous allez voir ça n’est pas du tout difficile, bien au contraire!).

Au lancement du client, comme vous n’avez rien configuré, il va vous proposer de le configurer.

blank

Vous cliquez sur « Se connecter »

blank

Vous entrez ici l’adresse de votre application nuage, chez moi c’est : nuage03.apps.education.fr/

(attention le numéro peut être différent)

Votre navigateur devrait se lancer pour vous demander de vous connecter sur votre instance nextcloud.

blank
blank

blank

on clique sur « Autoriser l’accès »

blank

Ensuite le client de synchronisation devrait afficher ceci

blank

On clique sur Connexion et c’est fini, le dossier de destination est à modifier en fonction de votre choix !

blank

Et voilà cela se synchronise!

Attention toute modification sur votre ordinateur ou sur le cloud sera répercutée respectivement dans le cloud ou l’ordinateur.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Licence Creative Commons