Auteur : Arnaud Durand

Enseignant de mathématiques : collège Belle-vue de Loué Président de l'association "scolatix.org" : les tices pour l'école" Membre de l'équipe du "Rallye mathématique de la Sarthe" Administrateur et contributeur du planet educalibre blog : mathix.org
(Pas de commentaire)

Exerciseur sur le théorème de Pythagore.

Bonjour à tous!

Voici un petit exerciseur que j’ai créé tout récemment. Je n’ai pas encore testé avec mes 4emes (je commence tout juste le chapitre sur Pythagore).

Cet exerciseur permettra de travailler sur le statut du signe égal, du statut du signe ², de l’écriture globale de la rédaction (condition citation du th et calcul).

S’il y a une erreur le personnage nous indique en quoi c’est une erreur.

Bien entendu, cela reste un exerciseur de type question à choix multiple progressif. Il a fallu être assez exhaustif sur les fautes habituelles, je n’ai peut-être tout mis.

Voici un extrait de l’exerciseur en fonctionnement :

C’est donc à destination des élève de 4eme et 3e sur le théorème de Pythagore (sens direct)

Pour y accéder c’est par ici que cela se passe :

https://mathix.org/thpythagore/

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons
(Pas de commentaire)

Une belle énigme ! Saurez-vous la résoudre ?

Rayon "Casse tête et maquette en bois ou métal"

Bonjour à tous ! Voici une petite énigme qui ressemble un peu à l’énigme de de paul et Sam :

Arnaud et ses deux frères se retrouvent lors d’un repas. Pour jouer à un jeu, Arnaud chuchote à l’oreille de Baptiste un nombre et un autre nombre à l’oreille de Julien. Julien et Baptiste ignorent le nombre que l’autre a.

Arnaud leurs dit à tous les deux : « Les nombres que je vous ai donnés sont des entiers positifs* consécutifs*. »

Ensuite, Julien dit à Baptiste : « Je ne connais pas ton nombre. »

Baptiste dit à Julien : « Je ne connais pas ton nombre. »

Julien dit ensuite : « J’ai trouvé ton nombre !« 

Baptiste s’exclame ensuite : « Ah bah, là, je connais ton nombre! »

D’après vous, en analysant le dialogue, quels sont les deux nombres choisis par Arnaud ?

Attention, il y a deux solutions à ce problème !

Cette énigme est accessible au collège. Il faut juste poser le raisonnement rigoureusement. (Personnellement, j’avais trouvé une seule solution au début)

*Entiers positifs : 1,2,3,4,5,6 …

*Consécutifs : qui se suivent , comme 6 et 7.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons
(Pas de commentaire)

Celsius un petit jeu à avoir !

Bonjour à tous!

Bon ça fait longtemps que je devais faire cet article.

Durant l’été, Eric Juban (le créateur de 4-6-suite et Radical-X) m’a fait part d’un nouveau concept de jeu, et m’a demandé de tester une première version de règle avec un prototype qu’il m’a envoyé (moi j’ai accepté de suite).

Un fois le jeu reçu (toujours un graphisme sympa), on a testé sur plusieurs parties la première règle qu’il m’a proposé.

Le jeu était déjà intéressant, mais manquait de pep’s. J’ai donc proposé quelques variantes possibles (notamment la possibilité de jouer à plusieurs et en changeant les règles pour jouer en même temps et non chacun son tour, de modifier la manière de gêner l’autre…).

Il a retenu quelques unes des propositions (qui nécessitaient pour certaines, une modification des cartes), j’ai reçu le jeu finalisé et pu jouer avec une nouvelle règle qu’il proposait. Bref, un vrai chouette jeu, et je suis plutôt content (et un peu fier, si si !! DUDU, il a le droit de crâner un peu!!) d’avoir pu participer (dans un moindre mesure, restons modeste quand même 🙂 ) à l’amélioration de ce jeu.

Bref,

Qu’est-ce que Celsius?

C’est un jeu de calcul simple où il faut atteindre un nombre cible (la température « chaude ») à partir d’une carte « froide » à l’aide d’opérateurs (x2 +5 …).

Le nombre cible à atteindre est propre à chaque joueur. (toutefois la carte froide,ie la carte de départ, est la même pour tous les joueurs).

Celui qui place le moins de cartes opérateur remporte la manche et donne sa carte chaude au joueur perdant. Les perdants qui ont pu atteindre une carte chaude, défausse la leur.

Le but est de se débarrasser de ses cartes chaudes.

Voici un exemple de partie :

Ici , je remporte la manche, Emilie reçoit ma carte chaude 28 et Emilie peut par contre défausser sa carte 35.

On change de carte froide et on reprend des cartes opérateurs pour en avoir toujours 6.

Bref, le jeu est rapide et on joue tout le temps, pas de temps mort.

La première version des règles était laborieuse, on jouait chacun son tour et parfois au gré des mauvais mélanges, on piochait des cartes opérateurs dès qu’on ne pouvait pas jouer… voilà l’étendu d’une partie, j’en étais à 4 tours sans jouer et … toujours pas. Ici on jouait chacun son tour, vous remarquerez que les cartes froides n’ont qu’un trait blanc sur le dessus. (au lieu de 4 maintenant)

Ici, c’est la première version du jeu

Alors que penser de cette 2e version qui est commercialisée?

Elle est super, on joue tout le temps et rapidement. On peut imaginer la variante « expert » de faire plutôt le plus long calcul pour gagner, ce qui donnerait plus de défi.

Ce jeu est vraiment chouette, simple et accessible au cycle 3 (plutôt 6e, on a quand même l’opérateur …²). Et on peut imaginer plusieurs variantes, le jeu est assez ouvert pour cela.

On peut jouer à jusqu’à 4 joueurs, c’est le premier jeu qui peut se jouer à plus que 2!

Jeu rapide et simple

Je remercie Eric pour sa confiance et m’avoir permis de tester son jeu et d’avoir participer un tout petit peu à sa conception. En tout cas, ton jeu fait parti de mes préférés.

Où acheter ce jeu ?

On peut le commander directement sur son site

https://www.preference-jeu.com/jeu.societe.celsius

ou sur amazon. AMAZON

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons