Catégorie : jeux

Préférence JEU !

Bonjour à tous !

Eric Juban, vous vous rappelez? Celui qui a fait radical-x, celsius , 4-6-suite , et bien il me propose un truc bien sympa pour faire un cadeau à Noël!

Il me propose tout simple un code promo valable sur Amazon avec 15% de réduction !

C’est par ici :

https://www.preference-jeu.com/jeu.vente.amazon

Avec le code PROMO : MATHIX15

Merci Eric!

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

A Tale of Synapse : The Chaos Theories , un jeu sur les mathématiques!

Bonjour à tous!

Demain sortira ce qui pourrait être un super jeu portant sur les mathématiques!

Le jeu allie le jeu de plateforme et les énigmes mathématiques !

On y trouve a priori entre autres des équations, du théorème de Thalès. Le jeu devrait être disponible sur Steam, voici un extrait vidéo !

Pour pré-commancer et soutenir ce projet, c’est par ici :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/a-tale-of-synapse

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Une belle énigme ! Saurez-vous la résoudre ?

Rayon "Casse tête et maquette en bois ou métal"

Bonjour à tous ! Voici une petite énigme qui ressemble un peu à l’énigme de de paul et Sam :

Arnaud et ses deux frères se retrouvent lors d’un repas. Pour jouer à un jeu, Arnaud chuchote à l’oreille de Baptiste un nombre et un autre nombre à l’oreille de Julien. Julien et Baptiste ignorent le nombre que l’autre a.

Arnaud leurs dit à tous les deux : « Les nombres que je vous ai donnés sont des entiers positifs* consécutifs*. »

Ensuite, Julien dit à Baptiste : « Je ne connais pas ton nombre. »

Baptiste dit à Julien : « Je ne connais pas ton nombre. »

Julien dit ensuite : « J’ai trouvé ton nombre !« 

Baptiste s’exclame ensuite : « Ah bah, là, je connais ton nombre! »

D’après vous, en analysant le dialogue, quels sont les deux nombres choisis par Arnaud ?

Attention, il y a deux solutions à ce problème !

Cette énigme est accessible au collège. Il faut juste poser le raisonnement rigoureusement. (Personnellement, j’avais trouvé une seule solution au début)

*Entiers positifs : 1,2,3,4,5,6 …

*Consécutifs : qui se suivent , comme 6 et 7.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Celsius un petit jeu à avoir !

Bonjour à tous!

Bon ça fait longtemps que je devais faire cet article.

Durant l’été, Eric Juban (le créateur de 4-6-suite et Radical-X) m’a fait part d’un nouveau concept de jeu, et m’a demandé de tester une première version de règle avec un prototype qu’il m’a envoyé (moi j’ai accepté de suite).

Un fois le jeu reçu (toujours un graphisme sympa), on a testé sur plusieurs parties la première règle qu’il m’a proposé.

Le jeu était déjà intéressant, mais manquait de pep’s. J’ai donc proposé quelques variantes possibles (notamment la possibilité de jouer à plusieurs et en changeant les règles pour jouer en même temps et non chacun son tour, de modifier la manière de gêner l’autre…).

Il a retenu quelques unes des propositions (qui nécessitaient pour certaines, une modification des cartes), j’ai reçu le jeu finalisé et pu jouer avec une nouvelle règle qu’il proposait. Bref, un vrai chouette jeu, et je suis plutôt content (et un peu fier, si si !! DUDU, il a le droit de crâner un peu!!) d’avoir pu participer (dans un moindre mesure, restons modeste quand même 🙂 ) à l’amélioration de ce jeu.

Bref,

Qu’est-ce que Celsius?

C’est un jeu de calcul simple où il faut atteindre un nombre cible (la température « chaude ») à partir d’une carte « froide » à l’aide d’opérateurs (x2 +5 …).

blank

Le nombre cible à atteindre est propre à chaque joueur. (toutefois la carte froide,ie la carte de départ, est la même pour tous les joueurs).

Celui qui place le moins de cartes opérateur remporte la manche et donne sa carte chaude au joueur perdant. Les perdants qui ont pu atteindre une carte chaude, défausse la leur.

Le but est de se débarrasser de ses cartes chaudes.

Voici un exemple de partie :

Ici , je remporte la manche, Emilie reçoit ma carte chaude 28 et Emilie peut par contre défausser sa carte 35.

On change de carte froide et on reprend des cartes opérateurs pour en avoir toujours 6.

Bref, le jeu est rapide et on joue tout le temps, pas de temps mort.

La première version des règles était laborieuse, on jouait chacun son tour et parfois au gré des mauvais mélanges, on piochait des cartes opérateurs dès qu’on ne pouvait pas jouer… voilà l’étendu d’une partie, j’en étais à 4 tours sans jouer et … toujours pas. Ici on jouait chacun son tour, vous remarquerez que les cartes froides n’ont qu’un trait blanc sur le dessus. (au lieu de 4 maintenant)

blank
Ici, c’est la première version du jeu

Alors que penser de cette 2e version qui est commercialisée?

Elle est super, on joue tout le temps et rapidement. On peut imaginer la variante « expert » de faire plutôt le plus long calcul pour gagner, ce qui donnerait plus de défi.

Ce jeu est vraiment chouette, simple et accessible au cycle 3 (plutôt 6e, on a quand même l’opérateur …²). Et on peut imaginer plusieurs variantes, le jeu est assez ouvert pour cela.

On peut jouer à jusqu’à 4 joueurs, c’est le premier jeu qui peut se jouer à plus que 2!

Jeu rapide et simple

Je remercie Eric pour sa confiance et m’avoir permis de tester son jeu et d’avoir participer un tout petit peu à sa conception. En tout cas, ton jeu fait parti de mes préférés.

Où acheter ce jeu ?

On peut le commander directement sur son site

https://www.preference-jeu.com/jeu.societe.celsius

ou sur amazon. AMAZON

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Pour les vacances : un nouveau jeu de société, vous connaissez le : 4-6-suite ?

Bonjour à tous !

blank

Au tout début de la période de confinement Eric Juban (vous savez le concepteur de Radical-X) m’ a proposé de m’envoyer un nouveau prototype de jeu du même format que Radical-X.

Piqué au vif, j’ai accepté de tester ce jeu, le fameux : 4-6-Suite.

Une fois reçu le prototype de jeu (car oui, j’ai eu le privilège de le tester bien avant l’heure, une chouette confiance de la part d’Eric), on y a joué avec ma femme. C’est un jeu qui se joue à deux.

Ma femme n’est pas une matheuse du tout (mais vraiment vraiment pas, là où je peux être ébahi sur des images de mathématiques ou de belles démonstrations, elle me regarde toujours d’un air bizarre, genre « vas-y t’as deux minutes pour faire ton fou-fou ») et elle a franchement adoré, et c’est vrai qu’il est super ce jeu, hyper simple à comprendre et chouette à jouer. Je le préfère nettement au radical-x car plus accessible, même s’il fait travailler des notions plus simples que sont les opérations.

blank

Le vrai plus de ce jeu est la simplicité des règles qui sont quasiment naturelles, on s’est même demandé pourquoi ce jeu n’existait pas avant.

blank

Alors ce jeu, c’est simplement de faire des suites numériques :

  • arithmétique (on ajoute toujours le même nombre)
  • géométrique ( on multiplie toujours par le même nombre)
  • de Fibonacci (chaque carte est la somme des deux précédentes)

*Imaginez la tête de ma femme quand elle a osé poser la question « c’est qui Fibonacci?  » , je lui ai parlé de Fibonacci en disant qu’on n’écrirait pas les nombres comme on les écrit s’ils n’avaient pas existé, et qu’il est à l’origine indirecte de la divine proportion etc… Sa réponse : « bon, c’est à toi, tu joues? »…

Nos suites doivent se croiser entre elles un peu comme au scrabble. Voilà à quoi ressemble le jeu en fin de partie. C’est chouette, hein? Les couleurs sont bien choisies.

blank

Alors la règle est simple, on commence par une suite de 3 cartes (une suite choisie parmi les trois écrites dans la règle). On devient propriétaire d’une suite à partir du moment où l’on ajoute la 4e carte (on met une carte flèche à côté), on peut nous la reprendre en ajoutant la 5e carte (on retourne la carte flèche pour obtenir l’autre couleur de flèche) etc.

De petits points sont présentes sur les cartes pour savoir combien de cartes affichant tel nombre existe. Par exemple il y a deux points sous le « 16 », il y a donc deux cartes « 16 », ça permet d’évaluer la faisabilité de certaines suites.

Voici une partie :

blank

Alors ce jeu a le mérite d’avoir plusieurs avantages :

  • Règles simples
  • On calcule tout le temps ! En termes d’entraînement sans s’en rendre compte, c’est chouette!
  • Pas de niveau précis requis, car tout le monde qui sait compter (multiplication et addition) peut y jouer. Il est très accessible !
  • Il est petit et rentre dans une poche.

Ce jeu a tout fait sa place dans un club de maths et même dans la maison.

Ce jeu nous a même suivi en vacances où l’on a pu s’occuper pendant la sieste des enfants ou même le soir.

Alors la première partie peut paraître fatigante car on calcule beaucoup, je vous assure que dès la 2e ou 3e partie, on acquiert des réflexes qui limite les calculs. On aura tendance à se focaliser naturellement vers les suites additives (arithmétiques et Fibonacci).

Idéal comme cadeau, en tout cas moi, je l’ai même commandé pour en faire un cadeau à mon frère (qui l’a commandé aussi grr)

Le jeu est achetable sur amazon

Mots croisés

Eric a aussi développé le jeu trigramme, pour les « littéraires », il faut constituer des mots et constituer des suites de 4 cartes et la règle est quasi-identique à 4-6-Suite.

Ma femme l’aime également beaucoup, moi, moins car je suis nettement moins bon qu’elle. 🙂

Pour découvrir tous ces jeux, je vous invite à aller sur son site :

https://www.preference-jeu.com

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Burger Quiz, l’interface!

blank

Rhô la la, le truc de fou que je vais présenter. Bon d’abord ‘ faut que je fasse une présentation de mon petit Nicolas (trop facile), Nicolas Desmarets, c’est un collègue du rallye math de la Sarthe comme moi, ça fait donc déjà quelques années qu’on se connaît. C’est un bosseur et un sacré perfectionniste , quand il propose quelque chose, le truc est juste nickel.

Mais quand je dis nickel, c’est juste hyper propre, on salive quand il se met à programmer.

Bon déjà il faut connaître Burger Quiz :

Là, quand il m’a parlé de son interface Burger Quiz, j’ai juste été époustouflé! Rien que ça, si si moi, j’ai été épaté, mais vraiment!

Bref, Si on revient quelques dizaines de mois en arrières j’avais publié le travail d’un autre collègue qui avait fait fait un questionnaire Burger Quiz, et celui de 3eme là, le concept a été donc hyper amélioré par Nico.

Et bim :

blank

C’est propre, hein? Et vous avez vu, le score s’affiche comme dans l’émission.

Mais attendez, ça va plus loin, on peut y mettre ses propres questions ! Il suffit d’importer des questionnaires en formats CSV.

Il m’en a proposé 3 pour s’essayer !

Mais où est cette interface !!!!!!

Lààààà.

L’interface doit être affiché en plein écran!

Alors le seul petit défaut (rhô c’est trop abusé de ma part quand même!) c’est qu’il faut pas se planter lors de l’attribution des miams, sinon et bien on ne peut pas revenir en arrière (à moins que d’ici là Nicolas modifie son interface) EDIT : IL A CORRIGÉ ÇA, JE VOUS AI DIT QUE C EST UN BOSS?

Sinon, c’est juste que du bonheur!

Et pour rappel les règles sont les suivantes :

Nuggets (1 Miam par bonne réponse)
→ Le MdJ prend la 1ere carte Nuggets et pose la 1ere question, il pose ensuite la seconde question à l’équipe Ketchup et ainsi de suite (ne pas lire les info entre parenthèses à haute voix)
Sel ou poivre (1 Miam par bonne réponse : Epreuve de rapidité)
→ Le MdJ prend la 1ère carte Sel ou Poivre du paquet et énonce le titre du questionnaire à tous les joueurs
→ Ne lire qu’une seule face de la carte.
→ En cas de mauvaise réponse, les Miams sont attribués à l’autre équipe
Menus (1 Miam/bonne réponse)
→ Le MdJ propose à la première équipe les trois menus
→ Il pose ensuite les questions sur le thème choisi.
→ Puis il propose à l’autre équipe les deux menus restants et pose les questions du menu choisi.
L’addition (3 Miams/bonne réponse : Epreuve de rapidité)
→ Le MdJ énonce le titre du questionnaire à tous.
→ Epreuve de rapidité, tous les joueurs participent en même temps.
→ En cas de mauvaise réponse, les Miams sont attribués à l’autre équipe

La première équipe à totaliser 25 Miams est déclarée gagnante et tente le Burger de la Mort.

Le Burger de la Mort
– L’équipe gagnante désigne son candidat pour tenter l’épreuve du Burger de la Mort.

Le MdJ pose 10 questions au joueur gagnant qui doit attendre la fin du questionnaire pour y répondre dans l’ordre.
Il ne doit pas prendre de note, ni faire répéter les questions.
Si le joueur réussit à donner 5 bonne réponses dans l’ordre, il gagne le petit Burger de la Mort.
Si le Joueur réussit à donner 10 bonnes réponses, il gagne le Grand Burger de la Mort.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Escape-Maths! Un vrai jeu !

Bonjour à tous!

blank

Je vais donc vous parler d’un super jeu que j’ai découvert il y a quelques temps! C’est un très gros travail fait par Christophe BAUBIAS (académie de Bordeaux). Il a accepté que je puisse en parler sur le blog et que je me permette d’aller un peu plus loin dans la conception de son jeu.

J’ai testé son jeu, il est top, il reprend un peu les ficelles du Unlock pour les aficionados. D’ailleurs, j’adoooooore ce jeu!

Son travail donc est un jeu d’évasion qui se joue par petit groupe (3 à 5). Les élèves doivent réfléchir ensemble au diverses énigmes. On y retrouve du Thalès, Pythagore, PGCD, Fraction, repérage, dénombrement etc…

C’est vraiment chouette, ma classe de 3eme d’abord interloquée s’est rapidement mise dedans et même a été un poil vexée de ne pas avoir terminé : aucun groupe n’a réussi à aller jusqu’au bout, ils leur manquaient 2-3 minutes (rageant hein!).

J’ai voulu aller plus loin en le faisant tester à des 4emes en changeant une carte. Les élèves ont adoré et pour le coup tous les groupes ont réussi sauf un. Ils étaient hyper contents.

Description du jeu :

Couverture

Il y a 30 cartes à plastifier par jeu, ce qui fait un peu de manipulation et de bricolage au début (après c’est un jeu réutilisable, donc on le rentabilise sur toutes les classes qui y joueront)

Christophe pour avoir une machine qui valide quelques codes a donc conçu un fichier Scratch.

Capture d'écran

J’ai voulu aller plus loin en fabricant l’application android qui va avec.

4Mo, elle ne prend pas de place et permet de tester les codes. (Un portable par groupe)

Le jeu est disponible sur le google play :

https://play.google.com/store/apps/details?id=appinventor.ai_durand_arnaud.escape_lock

L’application permet ce que le fichier scratch fait et à cela j’ai ajouté un timer de 50 minutes.

Où trouver ce jeu?

Et bien j’y ai dédié une page !

Il est fort probable que la liste des scénarios s’étoffe. (au même titre que l’application).

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Le Jeu du TRAC

Vous ne connaissez pas ce jeu ? Il est aussi connu sous le nom « Shut The Box« , c’est un jeu classique comme le Toc. Il connaît d’ailleurs plusieurs variantes. je vous en propose une.

Il s’agit avec un lancer de dés, de baisser les clapets le plus possible. Avec pour but ultime de tous les baisser. On peut jouer à plusieurs.

Il y a une stratégie à avoir, d’ailleurs les IA en ont une! 🙂

Une petite vidéo de présentation du jeu

On reconnaîtra l’interface similaire au jeu du Can’t Stop que j’ai fait.

Une IA a été implémentée avec une stratégie efficace.

Pour y jouer c’est par là .

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Can’t stop : un jeu pour parler de probabilité? La version numérique du jeu.

Bonjour à tous!

blank

Voilà j’ai codé une variante (ce n’est pas exactement les règles) numérique du jeu du Can’t Stop! Comme ça je vous propose de pouvoir y jouer en cette période de confinement c’est chouette, non ?

J’adore ce jeu, et on souhaitait pouvoir y jouer donc je l’ai programmé, je vous avoue je suis plutôt content du résultat.

Bon, quelques variantes du jeu, ici pas 9 pions mais 11 de disponible. on peut donc attaquer toutes les voies et aussi on ne peut pas s’arrêter sur un pion adversaire ce qui nous force à continuer! Il faut avoir un total de 13 pour gagner! On n’est donc pas sur le même jeu !

Le jeu est pour 2 à 4 joueurs ( là je travaille sur un joueur de type IA). Les pions s’animent, on entend même le lancer de dés.

Côté pédagogique, je me dis qu’on a peut-être quelque chose à faire avec les probabilités en 3e, surtout par rapport aux chemins à choisir.

Voilà une capture d’écran :

blank

Pour y jouer, c’est par là :

https://mathix.org/jeu-stopoucontinue/index.html

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Aide au pixel art

Bonjour à tous!

Je suis en pleine découverte d’activités mathématiques de Pixel Art. Et comme en fait, c’est assez fastidieux à faire, j’ai conçu un petit programme, pour générer automatiquement les images qu’il faut en fonction d’un modèle qu’on aura dessiné. Bon le programme est tout juste en première version…. je vais sans doute l’étoffer, mais en l’état il est parfaitement utilisable.

Pas compris? Je m’explique :

  • Vous choisissez la taille du dessin.
  • Vous dessinez sur la première image.
  • La seconde image sera le dessin vierge qu’il faudra donner aux élèves.
  • Les autres qui suivent seront les dessins à associer aux expressions à calculer.

En gros pour faire ce pixel art (que j’ai fait rapidement) :

Un plus abouti :

Voilà ce que j’ai fait pour obtenir les images.

Pour accéder à l’outil :

https://www.mathix.org/pixelart/

Bonne fin de weekend !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons