Catégorie : jeux

Le trésor de Barbaroussa : disponible en téléchargement et comment ajouter des niveaux ..

Bonjour à tous.

Je vous livre ici tout plein de renseignements sur ce jeu, que j’ai conçu.

D’abord, là enfin, il commence à être jouable et assez diversifié au niveau des tracés géométriques. (cercles et segments possibles). C’est la version 15. Le code a été nettoyé!

J’ai ajouté un 5e niveau!

C’est toujours au même endroit! Là https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu ou là (si problème de mise en cache) : https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu/v17

Alors quelques fonctionnalités :

  • On peut squeezer la vidéo en cliquant dessus ou en appuyant sur « échap ».
  • Pour « tracer un segment » (en fait, il tend une corde entre deux panneaux), il faut appuyer sur « contrôle ».
  • Pour tracer des cercles (ou poser des petits cailloux), il faut appuyer sur « shift ».
  • Des bruitages sonores ont été ajoutés.

Voici ce que ça donne :

Comment ajouter des niveaux ?

Et bien, déjà on télécharge le jeu (je propose les sources en BB-NC-SA v3)

Elles sont disponibles ici :
https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu/pirate.zip

Pour ajouter un niveau :

  • Il faut une image qui soit une carte en png qu’on mettra dans le répertoire images/niveaux sous la forme *nombre*.png le *nombre* étant le numéro du niveau.
  • On va dans le répertoire « js » et on édite le fichier « variables.js ». 4 ajouts sont à faire :
    • taille.push(*nombre*);
    • position_origine.push([*nombre1*,*nombre2*]);
    • position_bateau.push([*nombre1b*,*nombre2b*]);
    • consigne.push[« *texte*« ];
    • consigne.push[« *texte2*« ];
    • correctionniveau.push([[*nombre3*,*nombre4*,*lettre*],[*nombre4*,*nombre5*,*lettre2*]…];
Exemple pour le premier niveau.

*nombre* : correspond au nombre de cases carrées dans la carte dans le sens de la longueur.

[*nombre1,*nombre2*] est la position du repère (dessiné en rouge), donné en nombre de cases en partant du coin en haut à gauche de l’image (en abscisse et ordonnée)

[*nombre1b*,*nombre2b*] est la position du bateau lorsqu’il arrive, donné en nombre de cases en partant du coin en haut à gauche de l’image (en abscisse et ordonnée). Attention il arrive toujours de la gauche. Faite en sorte qu’il navigue toujours!! 🙂

*texte* est la consigne écrite sur le parchemin. Pour sauter une ligne, il faut écrire \n .

*texte2* est le texte que le héros dit en début de niveau. Pour sauter une ligne, il faut écrire \n . Attention, le texte doit être court.

[[*nombre3*,*nombre4*,*lettre*],[*nombre4*,*nombre5*,*lettre2*] sont les corrdonnées des panneaux sous la forme [xA,yA,A] où xA est l’abscisse de A, yA l’ordonnée de A. Cette fois-ci les cordonnées des points sont dans votre repère défini par l’origine du repère que vous avez choisi. L’ordre des points n’a pas d’importance.

Astuce :

Pour tester votre niveau directement, vous pouvez éditer le fichier variables.js et mettre la variable modedebug à true.

Attention il faudra la remettre à false ensuite.

Si vous avez des niveaux créés qui sont chouettes je peux les intégrer dans la version en ligne (en mettant dans la carte discrètement votre nom)

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Le trésor de Barbaroussa : le jeu v9.

Et voilà, j’ai pas mal progressé dans l’implémentation du jeu, le moteur de jeu également pour ajouter plus facilement des actions.

Bref, ici, on a trois niveaux, des animations, on peut tendre des cordes pour parler de croisements de segments (dans l’idée, je compte faire également les cercles, où l’on verrait notre pirate planter un piquet tendre une corde et faire un cercle en posant des cailloux).

J’ai également changé les étapes, on a tout le texte, et on plante les panneaux en appuyant sur la bonne lettre du clavier.

Pour l’implémentation de vidéos, j’ai enfin réussi pour contourner les restrictions des navigateurs pour interdire le autoplay.

Donc en somme, on se retrouve avec l’activité que j’avais faite, implémentée dans le jeu.

Voilà !!À vous de jouer moussaillon!!

C’est toujours au même endroit : https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu

(s’il y a un problème de cache, vous pouvez accéder à la version 9 ici :https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu/v9/index.html )

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Vous parlez du Trivial Pursuit? Non,non ! Du Maths Pursuit !

Bonjour à tous!

Là je vais vous parler d’une petite pépite dénichée sur le groupe facebook « Le coin boulot des profs de maths« , remis en avant par un des administrateurs Bruno Lambert.

Il s’agit du jeu Maths Pursuit, créé en 2018 (ça date un peu, comment j’ai fait pour pas le voir! Grr ), bref, Julien Stimpfling l’auteur de ce super jeu, l’a partagé sur ce groupe. Il en est déjà à la 4e version. (La vraie question est : comment j’ai pu passer à côté! )

le logo, il claque un max, non?

Alors ce jeu se présente comme un réel Trivial Pursuit, seules les cartes diffèrent, il en existe 24 contenant 6 questions sur 6 thèmes différents :

  • Écritures scientifiques
  • Nombres relatifs
  • Fractions addition et soustraction
  • Fractions multiplication et division
  • Puissances
  • Problèmes

Cela couvre en fait la compétence Calculer pour la fin du cycle 4 (3eme)

Le plateau de jeu est vraiment chouette, imprimé et plastifié, ça rend super bien. La règle étant sur le côté du plateau pour rendre « autonomes » les élèves sur le jeu, c’est bien pensé. (ça évitera les : m »sieur on fait comment si… »)

Attention,il faut se munir de dés et de pions de type Trivial Pursuit. Sur Amazon, on en trouve à 3€ les 6 disques avec leurs camemberts. La livraison prendra du temps, genre 1 bon mois.

Donc en gros pour une classe de 30 élèves, il faut 5 jeux, soit on s’en tire pour 15 €.

Alors pour les règles, j’aurais bien créé une variante, du genre si le joueur ne répond pas correctement et bien le reste du groupe a le droit de prendre leur cours et le premier qui trouve la réponse remporte le pion…

Seul gros bémol, l’auteur n’a pas laissé de quoi éditer de nouvelles cartes (rhô comment je tape du pied pour qu’il abonde dans mon sens!!! ) et je trouve le logo de la calculatrice peu lisible et ça peut à l’impression quasiment disparaître.

Mais sinon, le reste est franchement super bien fichu, les questions sont excellentes et équilibrées. Idéal pour clôre un chapitre sur les nombres en 3e ou faire une piqûre de rappels.

Merci Julien! Super partage (car oui, il a accepté que je diffuse son jeu!!! )

Télécharger

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons