Catégorie : jeux

Radical-x : un petit jeu sympa pour s’exercer au calcul mental et à la stratégie!

Coucou!

Voilà, enfin je sors la tête de l’eau! Entre mariage (ma moitié s’appelle maintenant Mme DUDU ) , travaux (un nouveau bureau a la place du grenier !! ) et vacances (vive la canicule), ça a été un été hyper chargé!

Aujourd’hui, je vais vous présenter un jeu vraiment sympa. Il existe depuis 6 mois. L’auteur,Eric JUBAN, travaille depuis 2 ans dessus, d’ailleurs on en est à la version 3). Il fait travailler le calcul mental vraiment de façon ludique. Ce n’est pas un jeu de rapidité mais bien un jeu de stratégie via les placements de cartes, un peu comme on pourrait placer des cartes avec le rummikub.

Eric me l’a envoyé, il y a 4 mois pour que je le teste (c’est donc la version 2 du jeu qui diffère par l’ajout d’une carte avec la version 3)

Ce qui est rigolo c’est qu’Eric et bien, il n’est pas prof et pourtant s’il ne m’avait rien dit et bien vu la qualité du jeu, j’aurai juré qu’il l’était.

Il a tout-à-fait sa place dans un club de maths.

Le jeu est pratique car il ne prend pas de place et tient dans un petit pavé de dimensions 5cm x 5cm x 4xm et la taille des cartes est ni trop petite ni trop grande. (il faut de la place pour poser les cartes sur la table…)

Le principe du jeu est simple.

Vous avez plusieurs type de cartes : les nombres entiers (blanc), les opérations (bleu), les opérations plus complexes (vertes) et les cartes bonus (roses).

L’idée est de placer les cartes en respectant avant tout le calcul et c’est tout.

Pour poser des cartes, il faut forcément poser toutes ses tuiles numériques pour avoir 1 point et toutes ses cartes d’un coup pour en avoir deux.

7*7=49
7*6+7=49
image issue du site radical-x

Pour le collège, une carte « x » est utilisable qui fait office de joker, on choisit sa valeur et on l’utilise, les joueurs ensuite dans la partie pourront récupérer cette carte en la remplaçant par une carte de même valeur. Si je dis au 2e tour que x vaut 7, si au 4e tour, par exemple j’ai un 7 en main, je peux remplacer la carte x posée par la carte 7 et ainsi avoir un joker en main.

Les parties durent 30 à 35 mn, un peu plus long en toute première partie car stratégiquement c’est ultra riche en possibilité.

De mon point de vue, c’est un jeu qui a un grand potentiel pédagogique, que ce soit au niveau primaire et secondaire (d’ailleurs l’auteur a créé deux règles distinctes pour les deux.)

Les règles sur papier sont disponibles sur le site et ne sont pas intégrées aux boîtes.

Eric a également créé plein de vidéos pour expliquer les différentes règles. C’est visuel et bien fichu. (via le site, meu « règles du jeu » ou via sa chaîne youtube )

On peut imaginer facilement des séances de jeu avec les élèves. Le coût reste un peu cher, mais franchement à mesure que j’y joue, je vois vraiment le travail que cela peut demander aux élèves :

  • expressions à plusieurs opérations
  • égalité d’expression
  • substitution de valeurs avec une lettre
  • programmation

Eric est aussi à l’écoute des retours, franchement n’hésitez pas à donner vos idées d’amélioration (moi, je ne m’en suis pas privé, j’ai proposé des nombres négatifs pif paf pouf, bon après ça peut allonger et complexifier le jeu)

Pour aller sur le site (cliquer sur l’image) et le commander (l’offrir à des collègues de maths pour leur niniv’, ce serait, je pense, un chouette cadeau !) :

https://www.radical-x.com/image/logo.jpg

Je remercie Eric de m’avoir fait connaître son jeu, et bigre, je compte bien en parler autour de moi !

BONNE RENTRÉE !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Le trésor de Barbaroussa : disponible en téléchargement et comment ajouter des niveaux ..

Bonjour à tous.

Je vous livre ici tout plein de renseignements sur ce jeu, que j’ai conçu.

D’abord, là enfin, il commence à être jouable et assez diversifié au niveau des tracés géométriques. (cercles et segments possibles). C’est la version 15. Le code a été nettoyé!

J’ai ajouté un 5e niveau!

C’est toujours au même endroit! Là https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu ou là (si problème de mise en cache) : https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu/v17

Alors quelques fonctionnalités :

  • On peut squeezer la vidéo en cliquant dessus ou en appuyant sur « échap ».
  • Pour « tracer un segment » (en fait, il tend une corde entre deux panneaux), il faut appuyer sur « contrôle ».
  • Pour tracer des cercles (ou poser des petits cailloux), il faut appuyer sur « shift ».
  • Des bruitages sonores ont été ajoutés.

Voici ce que ça donne :

Comment ajouter des niveaux ?

Et bien, déjà on télécharge le jeu (je propose les sources en BB-NC-SA v3)

Elles sont disponibles ici :
https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu/pirate.zip

Pour ajouter un niveau :

  • Il faut une image qui soit une carte en png qu’on mettra dans le répertoire images/niveaux sous la forme *nombre*.png le *nombre* étant le numéro du niveau.
  • On va dans le répertoire « js » et on édite le fichier « variables.js ». 4 ajouts sont à faire :
    • taille.push(*nombre*);
    • position_origine.push([*nombre1*,*nombre2*]);
    • position_bateau.push([*nombre1b*,*nombre2b*]);
    • consigne.push[« *texte*« ];
    • consigne.push[« *texte2*« ];
    • correctionniveau.push([[*nombre3*,*nombre4*,*lettre*],[*nombre4*,*nombre5*,*lettre2*]…];
Exemple pour le premier niveau.

*nombre* : correspond au nombre de cases carrées dans la carte dans le sens de la longueur.

[*nombre1,*nombre2*] est la position du repère (dessiné en rouge), donné en nombre de cases en partant du coin en haut à gauche de l’image (en abscisse et ordonnée)

[*nombre1b*,*nombre2b*] est la position du bateau lorsqu’il arrive, donné en nombre de cases en partant du coin en haut à gauche de l’image (en abscisse et ordonnée). Attention il arrive toujours de la gauche. Faite en sorte qu’il navigue toujours!! 🙂

*texte* est la consigne écrite sur le parchemin. Pour sauter une ligne, il faut écrire \n .

*texte2* est le texte que le héros dit en début de niveau. Pour sauter une ligne, il faut écrire \n . Attention, le texte doit être court.

[[*nombre3*,*nombre4*,*lettre*],[*nombre4*,*nombre5*,*lettre2*] sont les corrdonnées des panneaux sous la forme [xA,yA,A] où xA est l’abscisse de A, yA l’ordonnée de A. Cette fois-ci les cordonnées des points sont dans votre repère défini par l’origine du repère que vous avez choisi. L’ordre des points n’a pas d’importance.

Astuce :

Pour tester votre niveau directement, vous pouvez éditer le fichier variables.js et mettre la variable modedebug à true.

Attention il faudra la remettre à false ensuite.

Si vous avez des niveaux créés qui sont chouettes je peux les intégrer dans la version en ligne (en mettant dans la carte discrètement votre nom)

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Le trésor de Barbaroussa : le jeu v9.

Et voilà, j’ai pas mal progressé dans l’implémentation du jeu, le moteur de jeu également pour ajouter plus facilement des actions.

Bref, ici, on a trois niveaux, des animations, on peut tendre des cordes pour parler de croisements de segments (dans l’idée, je compte faire également les cercles, où l’on verrait notre pirate planter un piquet tendre une corde et faire un cercle en posant des cailloux).

J’ai également changé les étapes, on a tout le texte, et on plante les panneaux en appuyant sur la bonne lettre du clavier.

Pour l’implémentation de vidéos, j’ai enfin réussi pour contourner les restrictions des navigateurs pour interdire le autoplay.

Donc en somme, on se retrouve avec l’activité que j’avais faite, implémentée dans le jeu.

Voilà !!À vous de jouer moussaillon!!

C’est toujours au même endroit : https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu

(s’il y a un problème de cache, vous pouvez accéder à la version 9 ici :https://www.mathix.org/reperage-pirate-jeu/v9/index.html )

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons