Le thaMographe : un chouette outil pour faciliter la géométrie.

Youp. J’espère que vous passez ou avez passé de bonnes vacances… moi je suis encore en vacances, c’est chouette…. 🙂

Bon là, je tenais depuis quelques temps vous faire part d’une petite découverte que j’ai faite sur le net, il y a un peu plus d’un mois. Au passage d’un relais sur twitter, j’ai découvert le thaMographe. Intrigué par le site du concepteur Thierry DELATTRE, je me suis dit que pour 5€ j’avais rien à perdre, et zoup, je l’ai acheté.

Thierry DELATTRE est un ancien professeur de physique qui a aussi enseigné les mathématiques et aussi de l’électronique à la FAC, bref un touche à tout. Maintenant, il a conçu sa petit entreprise pour vendre son invention… Il a tenu à réagir à l’article en apportant des précisions.

Alors cet outil,c’est quoi?

C’est un outil tout en un, il y a  tout ce qu’il faut pour la géométrie.! 🙂 Si si !

On a une règle, deux équerres, un rapporteur, une règle pour la symétrie axiale, un compas (d’écartements de 1 à 11 cm).

Allez, je vous montre tout ça, voilà la bête, en vidéo :

En résumé :

Alors quel est l’intérêt d’en avoir un?

  • Et bien déjà, c’est de tout avoir, pas de coup du genre, j’ai pas mon compas mais tout le reste etc…
  • On est plus rapide, car il faut toujours le même outil, on n’a pas à passer d’un outil à l’autre, en le posant etc…
  • La compas ne pique pas et ne s’écarte pas en cours de route lorsqu’on trace (les compas mal serrés)

Une démo juste pour vous convaincre.

On doit tracer : un triangle rectangle d’hypoténuse 7 cm et d’angle 30° avec un cercle de rayon 3,6 cm.

En plus, il y a sur le site des tutos pour se familiariser avec le thaMographe.

Voir en plein écran

Test avec les élèves et quelques profs

Alors fier de ce petit outil, je l’ai présenté à mes élèves (6e, 4e et 3e). Les élèves de 6emes étaient tout curieux de ce « bizarre truc », les élèves de 3e, pour certains, ont été hyper intéressé, au point de me demander les références pour se le procurer. Un élève comptait même passer son brevet blanc avec.(je l’ai pas revu, je ne sais s’il l’a fait), en tout cas ça a fait mouche.

J’en parle aux collègues de maths, je fait une démo rapide, et pouf, on se pose déjà la question de munir les prochains élèves de 6emes avec le thaMographe pour l’année prochaine. Un collègue de techno lui en a commandé 5 pour son frangin (qui est prof aussi), pour sa femme, pour lui et ses enfants. Conquis direct!

Bref, l’impact est fortement positif.

Bilan (mis à jour)

Passons maintenant à l’analyse de l’objet qualité, avantages et inconvénients.

Avantages Inconvénients
Un seul outil

Petit (rentre dans une trousse)

Compas propre qui ne se desserre pas

Pas de trou avec le compas.(table pas abîmée)

Hyper rapide

Règle de symétrie axiale.

Nécessite un critérium ou un crayon de bois très bien taillé, le gros bic ne passe pas. (voir propos de l’auteur en fin d’article)

Pas de report de longueur aléatoire possible (tend à disparaître des programmes dans son importance)

Pas de thaMographe pour tableau (voir propos de l’auteur)

 

Bref, on va encore en discuter après les vacances, j’en reparlerai avec un test complet sur une classe. 🙂

Pour l’acheter, c’est là :

La réaction de l’auteur à l’article :

Je ne suis pas tout-à-fait d’accord avec ce que vous avez écris dans la colonne Inconvénients au sujet du criterium.


En effet, sur l’emballage ainsi que dans le Tuto-1, je ne dis pas qu’il faut un critérium, mais un crayon a papier à mine sèche.


Le critérium n’a pas été sélectionné car la mine casse trop facilement, et deuxièmement, la précision du rayon ne peut pas être importante car la mine se déporte au bord d’un trou au lieu de se centrer au milieu de celui-ci.


De plus, vous écrivez qu’il faut un crayon très bien taillé. C’est faux : il suffit de s’entraîner pour garder le crayon bien perpendiculaire à la feuille. De plus, le choix du taille crayon détermine le reste : certain taille crayon donne un angle de taille obtus, ce qui complique la traversée de la mine au travers du trou.


Pour le thaMographe de tableau, cette version tableau sortira plus tard car je n’ai pas les fonds nécessaires pour lancer ce projet. De plus, ayant testé un prototype que j’ai réalisé, au tableau, lors du tracé d’un cercle, on bute souvent soit sur la réglette porte craie, soit sur la garniture supérieure du tableau. Il faudrait donc une version moins grande, mais cela ne serait donc pas intéressant non plus. Je n’ai pas trouvé la solution, sauf rétro-projeter le petit modèle (certains le font).


D’autres astuces :
Pour faire l’angle droit, il vaut bien mieux utiliser la règle centrale, perpendiculaire à la limite dans rapporteur : 0 cm dans le coin de l’angle droit (aucun décalage), longueur 10 cm, et résultat bien net, sans aucun arrondi (comme une équerre inusable !).

Pour tracer un trait, c’est plus facile et plus rapide en traçant de la droite vers la gauche sur la règle centrale.
Pour tracer un angle avec ses deux côtés adjacents à la bonne longueur, on peut le faire d’une traite, sans que le crayon ne quitte la feuille (voir Tuto-1 ou 2, je sais plus lequel, sinon, voir la vidéo sur ma page d’accueil).

Et vous vous en pensez quoi?

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons

Un commentaire

  1. Bonjour,

    J’ai acheté cet outil il y a quelques années. Effectivement, le côté tout en un est très pratique. La petite taille de l’outil également. Cependant, c’est tellement petit que ça manque de précision à mon goût notamment pour ce qui est du rapporteur.

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code