Tracer une parallèle, une petite histoire d’illustration

Rah, mes 6emes, avant chaque début d’année, je me demande toujours pourquoi, j’ai choisi ce niveau!! Et ensuite, vient la période d’acclimatation (cette période où les élèves doivent comprendre ce qu’on attend d’eux et c’est hyper énergivore!), puis après c’est bigrement rigolo. Pleins de défis sur les représentations parfois fausses qu’ils ont des mathématiques.

Bref, là, j’ai eu plusieurs blocages sur le tracé de parallèle passant par un point, tous quasiment savaient qu’il fallait une équerre et une règle, mais par contre comment tout ça s’agençait : oula oula  bof bof! On met la règle en premier, l’équerre à l’arrache sur le point….

Bref, j’ai répété le processus de construction, fait des exemples, mais j’ai toujours eu des blocages jusqu’à ce que je raconte une petite histoire, celle de l’équerre qui voulait déplacer une droite jusqu’à un certain point et… là quand j’ai terminé mon histoire, les réflexions à chaud des élèves (toujours épatés de leurs spontanéités) :

« Ouah , bah là on comprend m’sieur! Avant, c’était fouilli! »

« Trop bien! » « C’est marrant » ..

Et je leur ai dit que j’en ferai une vidéo.

Chose promise, chose due!

Bref, l’avantage des histoires comme avec les nombres relatifs, c’est qu’on créé une image mentale plus solide, liée à des détails et surtout parce que c’est marrant les histoires!

Bon visionnage!

 

Télécharger

Code pour intégrer la vidéo à vos articles :<iframe allowfullscreen="true" style="border:none;width:480px;height:480px" src="https://mathix.org/video/problemes_ouverts/integrateur/index.php?url=https://mathix.org/video/cours/tracer_parallele/tracer_une_parallele.mp4" />

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons

3 commentaires

  1. Bonjour
    Quel super travail ! je vais essayé avec des 6ème dès que possible.
    Juste une remarque : la droite est-elle volontairement verticale ? J’ai remarqué que lorsque la droite est verticale ou horizontale, les élèves ont moins de mal à tracer la droite parallèle, car ils l’imaginent plus facilement. Donc j’aurai bien aimé que votre droite soit « oblique »…
    Merci pour tous vos partages.

    1. je suis d’accord avec toi sur cette remarque, cependant on peut toujours se ramener à cette droite verticale… en tournant la feuille. Je voulais surtout lever l’obstacle du fait qu’il faille utiliser l’équerre sur la règle et non l’inverse et aussi qu’ils sachent qu’il faut les deux outils (Règle et Equerre)

  2. Super ! Merci beaucoup ! Ben oui, là on comprend !!! Les histoires aident effectivement à fixer la mémoire. Le problème c’est qu’au bout d’un moment, il y a tout de même trop d’histoires à retenir !

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code