Et si vous passiez sous linux ?

Oula!! Ça fait longtemps que je me dis qu’il faudrait que je fasse un article digne de ce nom envers ce système d’exploitation, voir même cette philosophie aux valeurs qui sont très proches de celles que véhicule l’Éducation nationale : Entraide, partage, équité.

Alors loin je ne pense pas résumer la philosophie du libre à (Gnu-) Linux à est un système d’exploitation créé à partir d’un noyau (de programme).

Alors pour peut-être vous tenter, je vais vous faire part de mon cheminement..

Historique : moi et linux

Je suis tout juste étudiant en 2002, je rencontre une personne qui m’aura éclairé sur cette vision de l’informatique : Jean-Marie Favreau ( un doctorant à l’époque maintenant chercheur en informatique à l’université de Clermont-Ferrand).

JM a quelques années de plus que moi, il roule sous linux depuis déjà quelques années. Il utilise Debian, un système d’exploitation stable (plutôt une distribution d’un système d’exploitation, mais j’y reviendrai), à l’époque ce dernier est un peu austère.

Debian woody 2003 laptop

Il me montre en action, je trouve que cela ressemble pas mal à windows et que l’on se repère plutôt bien.

Je bascule donc mon pc sous mandrake, puis open-Suse et Debian.

Je finis par rester sous debian quelques temps, la version « woody » de Debian.

Ensuite vient ubuntu qui est une distribution qui est basée sous debian et qui est soutenu par une entreprise (Canonical). Alors les annonces étaient plutôt peu connues du grand public. Mais cette distribution était prometteuse, donc un important travail sur la compatibilité matérielle. J’ai sauté le pas et j’ai roulé ma bosse sur toutes les premières versions dès le début d’ubuntu Hoary Breezy etc…

Je n’ai jamais vraiment quitté ubuntu depuis sauf quelques essais sous Archlinux et manjaro pour les pc portable.

J’ai nettement perdu en utilisation de windows et je n’aime vraiment pas, déjà parce que windows a tendance à faire ramer les pcs et ça m’est insupportable! Et linux a vraiment des atouts monstrueux.

Linux-distribution-bureau c’est quoi tout ça?

Linux est un mot qui veut tout dire et un peu n’importe quoi maintenant …

Disons que tout part d’un microprogramme, le noyau (Gnu-linux) qui a l’époque était basé ou ressemblait fortement à un noyau d’un programme non-libre unix. (unix <-> linux). Sur ce noyau des programmeurs ont créé des programmes pour créer un système viables appelé environnement de bureau, il en existe plein : Gnome Xfce Kde Lxde Cinnamon Enlightenment … (personnellement j’utilise Xfce, plutôt léger et configurable facilement sans être trop moche. Pour du tape-à-l’oeil, je conseille Cinnamon, Gnome Kde ou Enlightenment).

Puis vient des empaqueteurs qui vont créer un ensemble de programmes souvent précompilés qui fonctionnent bien ensemble sous forme de paquets et ces ensembles sont des distributions.

Debian, Slackware Open-Suse, Fedora Archlinux en sont.

Il existe aussi des distributions (dérivées) qui prennent appui sur d’autres distributions comme ubuntu, linux mint etc…

Faire l’inventaire serait impossible : voici l’arbre des distributions pour bien voir qu’il existe énormément de dérivées

Cette multiplicité en fait la force de linux, par exemple il est peut probable qu’un programme mal veillant puisse passer d’une distribution à l’autre, les failles pouvant être différentes, et puis linux est moins utilisé, c’est donc en cela que linux est plus sûr, moins de populations d’ordinateurs à infecter donc moins de propagations.

Ici, moi je vais vous présenter plus tard Xubuntu, qui est une dérivée de ubuntu mais avec le bureau Xfce réglé au petits oignons.

Pourquoi linux et pas windows?

Les programmes sont à jour et se mettent à jour tout seuls, ils s’installent avec une sorte de market (qu’on nomme dépôt).

Utilisable avec une interface graphique (même si j’utilise le terminal, on y revient plus tard), c’est très facile d’installer ce que l’on souhaite.

Cela garantit plusieurs choses (un code certifié si le dépôt est d’origine), une mise à jour régulière des programmes (comme libreoffice, gimp etc…)

Gimp est lent sous windows! Oui oui, vous seriez épaté de voir la rapidité sous linux ! Pourquoi ? L’environnement de bureau utilise déjà les librairies GTK que Gimp a besoin, donc il n’a pas à les charger, en 3s c’est ouvert!

On peut automatiser des tâches facilement et comme on le souhaite même on peut nous même configurer le menu contextuel pour appliquer des actions sur les fichiers rapidement!

Voilà par exemple des ajouts que j’ai fait pour les images

Pour tout ce qui est bureautique on a tous les logiciels qu’il faut :

Firefox, Thunderbird, chrome, libreoffice, Gimp, Kdenlive, Aucacity, Pdf-arranger,Vlc, Freeplane

oui, je sais beaucoup d’icônes car je ne range pas vraiment mes fichiers…

Bien entendu, sous (X)ubuntu on peut tout faire avec la souris, mais on peut également découvrir la puissance du terminal qui permet de faire pas mal d’actions rapidement, mais cela demande un petit apprentissage (mais la documentation sur la toile est florissante, il suffit de taper « commande linux pour… »)

Comme ici une commande pour récupérer une vidéo sous youtube (mais l’interface graphique existe! 🙂 ) :

On peut même mettre à jour rapidement depuis le terminal, et tellement de choses!

Par exemple, j’ai créé un script qui compile mes vidéos de maths, les bascule sur le site mathix automatiquement et génère une miniature Gif automatiquement pour le serveur. C’est impossible sous windows sans passer par divers logiciel, moi c’est juste une commande et je laisse tourner!

Franchement, j’ai passé mon dernier pc (lincpus P1 ) , un ordinateur bas de gamme qui ramait sous windows 11, il a retrouvé une grande vélocité sous linux !

Qu’attendez-vous pour passer sous linux ?

A propos de l'auteur : blank

Enseignant de mathématiques : collège Belle-vue de Loué Membre de l'équipe du "Rallye mathématique de la Sarthe" blog : mathix.org

a écrit 1007 articles sur mathix.org.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

2 commentaires

  1. Bonjour, voilà un article qui fait plaisir à lire pour un amateur de linux!

    Et je confirme: c’est incroyable ce qu’on peut faire avec des scripts!

    Au passage, une petite coquille: Slakware -> Slackware.

    Bravo pour cet article!

Rejoignez la conversation

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.