Une critique assez décaclée de l’éducation nationale sur l’ascension sociale

Juste avant la rentrée qui nous arrive, je vous délivre une vidéo d’un conte décalé critiquant l’éducation nationale.

Voilà ce mois d’août qui se termine, j’aurai eu 2 claques, la première sur la conférence d’Étienne Chouard et les vidéos de Franck Lepage.

 

Cette seconde claque porte d’abord sur la culture (1ère vidéo) et comment le ministère de la culture nuit justement à la culture, le conte s’appuie sur des données historiques notamment l’histoire de Christiane Faure.

Ensuite dans la seconde vidéo, Franck Lepage, décrit la différenciation sociale au sein de l’école.

Bien entendu Franck Lepage est connu pour exagérer ses propos, mais dans la caricature délivrée, on reconnaît les mécanismes de différenciations sociales qui pose question.

Il décrit aussi d’autres systèmes éducatifs qui avait été pensé avant la création de notre chère école.

Le ton se veut humoristique, le lien entre le parapente et la progression de l’élève est intéressante.

Bref cela reste un bon moment de détente et laisse réfléchir sur la crise que connaît l’éducation nationale par rapport aux enfants ayant des difficultés.

Ce qui peut gêner est que Franck Lepage associe les élèves en pauvreté culturelle avec les « pauvres ».

Les Vidéos

Les vidéos sont en libre téléchargement

La culture : « l’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu »

Téléchargement ici : http://www.les-renseignements-genereux.org/videos/8285

Inculture : L’éducation nationale

http://www.youtube.com/watch?v=MgHg79PiB4s

Téléchargement ici :http://www.les-renseignements-genereux.org/videos/9163

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

Un commentaire

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code