Une évolution surprenante liée aux Tices aux USA! Et si on allait dans la même direction?

Je lisais il y a quelques temps un article qui m’a alerté et m’a beaucoup questionné.

computer-23288_640 computer-23283_640Afin d’éviter la relecture de cet article, il s’agit du choix que 45 états des États-Unis ont faits, à savoir de ne pas rendre obligatoire l’apprentissage de l’écriture manuscrite cursive en primaire et de remplacer ce module par l’apprentissage de Word.

/!\On parle bien de l’écriture cursive à contrario de l’écriture en script (détachée) qui elle reste dans l’apprentissage donné à l’enfant.

 

 

Surprenant, n’est-ce pas?

Malgré tout,  je ne sais pas trop quoi en penser.

notepad-2008_640C’est sûr, on va vers une numérisation de notre environnement, les outils numériques ont déjà colonisé l’école, les maisons, les hôpitaux, les voitures,etc.

Dans nos habitudes, si on n’utilise pas le mail, on préférera toujours écrire son CV ou une lettre à l’ordinateur quitte à l’imprimer, car « on ne fait pas de rature« , on organise rapidement les écrits par du copier-coller. Et puis c’est tellement mieux le correcteur orthographique et grammatical, on est plus efficace et on fait « moins d’efforts« .

L’écriture manuscrite cursive devient donc désuète, non?

La question se pose donc : Est-il utile de continuer à apprendre l’usage de l’écriture manuscrite cursive ? (à contrario de l’écriture en script)

En parlant à des collègues, professeurs des écoles, j’ai eu le droit à une levée de bouclier : « N’importe quoi! » « Pfff, mais où va-t-on? »

Et si, c’était en fait l’évolution de société, celle qui nous fait rendre « has been« ? Celle où l’on réagit comme les petits vieux réfractaires : « C’était mieux avant!« 

computer-33521_640Pour preuve, on autorise à certains dys l’usage de ordinateur  en classe. Ce dernier a d’ailleurs envahi les universités, où le portable devient de plus en plus courant. Pourquoi ne pas accompagner le mouvement?

La vraie question serait de se poser le problème du développement cérébral lors de l’apprentissage de l’écriture manuscrite cursive et encore, quand je lis l’article, je trouve dommage que l’expert se dise « quand on lit, on écrit » et qu’il soit contre, alors qu’en aucun cas, il n’est mentionné que les élèves n’apprendraient pas l’écriture tout court.

Il ne s’agit en aucun cas, de ne pas apprendre l’écriture! Simplement de se limiter à l’écriture détachée. L’écriture en script reste une écriture manuscrite très répandue. Même parfois, on mixe l’écriture cursive et en script. D’ailleurs, beaucoup de mes élèves l’utilisent naturellement, généralement, sans sexisme, les filles écrivent comme cela.

Pourquoi ne pas apprendre l’usage de l’ordinateur tôt, savoir bien utiliser le traitement de texte (openoffice ou libreoffice)? Voir même des outils collaboratifs (voir cet article)?

La seule contrainte est bien entendu l’outillage des familles. Dans les milieux ruraux ou dans les milieux défavorisés en général, il existe encore des familles qui n’ont pas accès à l’ordinateur (je ne parle pas d’internet). Passer le pas, marginaliserait ces familles encore plus qu’elles peuvent l’être déjà, il faudrait donc réfléchir à comment les « outiller« .

Mais là, c’est une autre question.

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons

2 commentaires

  1. Sans passer pour le réfractaire de service… Je considère cela choquant. Tous les experts ne sont pas unanimes sur l’utilité ou non de l’écriture cursive sur la construction de l pensée et le développement cognitif de l’apprenant.
    Tant que cela n’est pas tranché, je considère cela dangereux (parlons de principe de précaution propre aux français…).

    En regardant de plus près les faits d’actualité, on peut voir le développement de tablette pour les petits qui sont plébiscitées par des prétendus experts. Ceux-ci sont simplement payés par les fabricants afin de vendre des vertus des produits construits afin de créer un marché suffisant pour le constructeur s’y retrouve.

    Petit lecture (au milieu de l’article, on parle de cet évènement.)
    http://www.jolpress.com/blog/charles-sannat-ecriture-etats-unis-fisc-grec-immobilier-817955.html

    1. Où est le rapport entre la tablette et l’apprentissage de l’écriture en script? On parle de deux choses fortement séparées…. L’une utilisant une TICE très utilisé qu’il s’appelle le stylo à contrario de l’autre qui utilise une TICE numérique…
      L’écriture cursive n’est apparu que tardivement dans l’Histoire (environ 1400) qui est d’ailleurs une déformation de l’écriture en script, un peu comme l’apparition du chiffre 2 et 3 tels que nous les connaissons, au lieu de lever le crayon pour tracer 2 ou 3 traits horizontaux, on les a liés. Les boucles, l’attachement des lettres sont issues d’une déformation acceptée car trop répandue.
      Pourquoi ne pas penser à revenir à l’écriture d’avant surtout que l’outil numérique nous y force un peu (qui utilise une police cursive?)?

      Oui l’écriture est importante pour les élèves kinesthésiques qui n’apprennent qu’en écrivant, mais on ne parle pas de l’enlever, mais juste de se passer du style désuet de l’écriture cursive.
      Mais à vouloir faire le Buzz, on créé des raccourcis « plus d’écriture aux USA!!!! »…. On est loin de cette idée.Attention…

      La tablette est un outil comme tout outil il a des travers, le premier est son coût ensuite vient sa durée dans le temps beaucoup plus réduite que de vrais ordinateurs…. Je crois qu’on est d’accord son utilité en classe me laisse autant songeur que toi.

      Mais je ne vois pas le lien en l’écriture et les tablettes (surtout qu’écrire sur une tablette est peu aisé).

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code