Le saviez-vous : d’où vient le mot multiplier?

saviezvouscordeVoilà je continue un peu cette série que j’avais commencée l’année dernière.

Ici, je parle du mot multiplier.

A priori, simple de savoir d’où cela vient, le pourquoi est encore mieux.

En espérant que ça plaise.

Ici, pour précision, j’utilise la corde à 13 noeuds!

Télécharger

Télécharger (flv)

Cet épisode rejoindra le reste de la série ici.

 

A propos de l'auteur :

Enseignant de mathématiques : collège Belle-vue de Loué Membre de l'équipe du "Rallye mathématique de la Sarthe" blog : mathix.org

a écrit 931 articles sur mathix.org.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

5 commentaires

  1. Bonjour à vous deux
    Merci encore pour votre travail!!!!!c ‘est génial
    Y a t-il moyen d’avoir les solutions des problèmes ouverts?
    Je suis prof de maths à Paris

  2. Bonjour
    On retrouve partout sur internet meme certaines sources fiables le sens de la multiplication de
    A x B
    Comme étant l’operation D’addition de B
    B+ B + B … A fois
    Or selon votre explication basée sur l’origine du sens multiplier
    On penserais l’inverse
    A x B
    Comme étant l’operation D’addition de B
    A + A + A … B fois
    Merci de m’éclairer

  3. Oui et non, car j’ai multiplié le nombre 2, 3 fois de suite
    2 a été 3-plié ou multiplié par 3 , donc en ce sens de notation on pourrait je pense marquer 2 multiplié par 3 suggère 2*3.
    Toutefois, effectivement ce pliage 3 fois de suite, suggère une opération de type 2+2+2 qui prend son sens en 3 fois le nombre 2 soit 3 fois 2.
    En fait fois et multiplié n’ont pas tout-à-fait le même sens.

  4. Avec la corde à 31 noeuds, moins connue on peut aller plus loin avec le multi-pliage…
    Mais elle est moins précise pour tracer les angles droits
    Penser qu’avec une bête corde on peut faire des multiplications, tracer un angle droit, un angle de 60 degrés.. et même tracer une ellipse…

Rejoignez la conversation

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *