Livret de connaissances du cycle 4

copie de plage3

Salut! J’espère que vos vacances se passent bien! Après un séjour dans le Sud (on dirrrraiiit  le suuud !!), bref me voilà de retour à la maison , j’ai entamé les travaux de la maison pour affronter l’hiver (the winter is coming)  et là une visite prévue de longue date…

Vous vous souvenez des stagiaires de l’académie de Rouen qui étaient venues me voir? Et bien, là c’est la formatrice qui est venue avec 3 de ses enfants! Sisi, et même que deux de ses enfants ont fait des DUDU, la classe!

J’avoue, comme quand j’ai vu les stagiaires, j’ai eu mon petit moment d’appréhension. Un barbec’ et ma p’tite puce qui a fait sensation et paf les discussions s’enchaînent, bon j’ai zappé les 2 baguettes et les rillettes du Mans et j’ai zappé de sortir le cadeau des pâtes de fruit qu’ils avaient apporté. Gloups! Sorry Claire, mais la gestion multitâche c’est pas trop mon fort!

Ce fût un moment plaisant, et bigre de bigre, Claire en fait c’est une hyperactive touche à tout, on se sent très petit face à son expérience et  ce qu’elle fait. Car Claire fait tout ce qu’on peut imaginer et même plus..

J’me dis qu’il aurait fallu qu’on se dise qu’on bosse pour échanger plus, j’aurais eu beaucoup à recevoir de sa part, sa vision du métier etc…

On en est resté plutôt à des anecdotes pour casser la glace, mais je me dis que p’t-être dans l’avenir on sera amené à se recroiser ce que j’espère de tout cœur.

Je vous invite tout de même à aller voir son blog (que je suis depuis déjà longtemps), c’est riche, Claire partage également ses trouvailles et ses productions.

http://clairelomme.blogspot.fr/

Mais l’objet de l’article est tout autre, même si c’était franchement sympa de croiser  quelqu’un qu’on connaît d’internet en vrai.

Voilà un projet qu’il m’a pris pas mal de temps à vrai dire 2 semaines sur le temps de sieste de ma petite.

C’est un premier jet, sur lequel je compte tester donc le livret de connaissances avec mes 3emes. En gros, ils auront déjà tout le cours à disposition, à nous de découvrir ce livret de savoir l’utiliser…. Le cours est donc toujours accessible. (15 pages en mode livret recto-verso)

Télécharger

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons

10 commentaires

  1. Bonjour,
    J’envisage d’utiliser certaines de vos vidéos pbm Dudu lors de la rentrée prochaine, mais puis-je utiliser vos vidéos légalement ?
    Je viens de découvrir votre livret de cours qui lui aussi est intéressant mais je pense qu’il y a un problème dans la partie soustraction de relatifs : il est écrit
    (+6) – (-3) = (-6) + (+3) = -3.
    Je vous souhaite une bonne fin de vacances.
    Cordialement.
    F. Huguenet

  2. Bonjour Arnaud,
    Je remonte dans le temps car je suis en pleine réflexion pour l’année prochaine. Je voudrais savoir si tu pouvais nous faire le retour de ton expérience sur l’utilisation de ce type de livrets en classe qui t’ont permis de consacrer le temps de classe à de la résolution de problème.
    Je te remercie d’avance.
    Hâte de lire ton retour.

    1. Coucou Virginie.
      Alors oui, on fonctionne toujours avec les livrets depuis 3 ans.
      On est toujours convaincu, même si on a changé d’approche plusieurs fois, on n’a jamais remis en question le livret.

      On l’utilise en parallèle avec une partie de classeur qui ne contient que des fiches que l’on conçoit avec les élèves (qui contiennent des exemples types, ou des cartes mentales, c’est une approche qui permet le travail de synthèse)

  3. Bonjour Arnaud,
    Merci pour ta réponse. Contente de lire que vous êtes contents de cette démarche… ça va me permettre d’y réfléchir et surtout de voir comment je peux la mettre en place.
    Une dernière question si cela ne te dérange pas : quand vous rencontrez une notion utile à la résolution d’un problème et que cette notion n’a jamais été abordée : tu laisses de côté le problème, tu décryptes avec les élèves, ils apprennent à la maîtriser, avant de revenir au problème ou tu résous le problème avec la notion et tu proposes ensuite l’entraînement ? Qu’est-ce qui fonctionne le mieux avec tes élèves?
    Merci d’avance.

    1. Coucou Virginie.
      Alors en pratique, généralement, j’aborde des problèmes où les élèves ont les outils pour les résoudre, cependant parfois ils abordent avec un autre angle et dans ce cas, je démontre rapidement la notion dont ils ont besoin. Si je vois qu’ils ont compris, je les autorise à l’utiliser, sinon bah je les aiguille sur une autre piste. C’est important pour moi, que les élèves soient en capacité de pouvoir le résoudre seul (« sentiment de réussite ») car s’ils ont besoin systématiquement du prof pour résoudre le problème car ils n’ont pas les connaissance je trouve ça démotivant.
      Pour provoquer l’envie d’avoir d’autres notions, comme par exemple le th. de Thalès, là, j’annonce de but en blanc avec une règle je mesure la hauteur du bâtiment et sans échelle! Généralement cela peut suffire à vouloir savoir. Mais s’ils sont en situation de recherche, je préfère savoir qu’ils sont capables en théorie et que mon aide sera juste de leur rappeler où chercher sans les déposséder de leur cheminement de recherche. je sais pas si je suis clair!! :S

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code