Catégorie : cafépédagogique

Un problème DUDU spécial (pas pour les maths mais pour le Francais et le café-pédagogique!)

pbdudu5-frC’était une « commande » d’une professeure de Français, Valérie Boucher (son site), que je connais bien. En effet, son mari, prof de maths, officie à fond pour la classe inversée (suivre son site). On s’était rencontré sur Twitter.

C’est toujours avec sourire que je repense à notre première rencontre, lors d’un baptême du fils d’amis qu’on avait en fait en commun! Le monde est super petit!

Bref, Valérie m’a donc demandé en toute humilité (elle s’est un peu rétractée, il a fallu que je revienne à la charge pour le faire!!) si on accepterait de faire un problème DUDU pour le Français. Elle voulait tester l’impact de la vidéo dans sa matière, d’ailleurs cette même vidéo sera testée également dans mon collège avec mes collègues de Français. D’ailleurs, ils m’ont déjà demandé si on pouvait en faire d’autres, j’ai donc dit qu’on donnerait la priorité aux maths quand même. Pas fou le DUDU, hein!

C’est un essai, le scénario a complètement été construit par Valérie Boucher. je vous avoue que pour moi et Julien, le tournage n’a pas été simple, on ne savait pas ce qu’on pouvait dire en plus, si on pouvait rajouter des fautes etc…. Valérie avait une attente, on ne voulait pas la décevoir.

Son scénario est top et c’est un big clin d’œil pour le Café-Pédagogique (Inscrivez-vous, ils ont besoin de soutien!)

La vidéo s’articule autour de la conception d’une lettre et de l’orthographe.

Vous en pensez quoi?

 

 

Télécharger

Télécharger (flv)

La lettre

 

Ce weekend, je diffuserai un nouveau problème

DUDU de maths cette fois! 🙂

Les autres épisodes sont disponibles ici

Code pour intégrer la vidéo à vos articles :<iframe allowfullscreen="true" style="border:none;width:480px;height:480px" src="https://mathix.org/video/problemes_ouverts/integrateur/index.php?url=http://mathix.org/video/problemes_ouverts/PB_DUDU/PBDUDU5-francais.mp4" />

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons

Des Brevets blancs refondus pour captiver les élèves

Bonjour à tous!BB.png

Voilà je vous présente un projet de deux enseignantes qui méritent le coup d’œil!  Ayant marre de voir des copies blanches ou des exercices non faits car rebutants, elles ont décidé de rendre ludiques ces épreuves afin que les élèves donnent le meilleur d’eux-même!

Bien entendu, cela demande un gros travail de réécriture, mais le résultat est marrant, et donne réellement envie de faire les exercices, le but est donc atteint.

Bon seul bémol, on pourrait aussi se dire que les épreuves réelles ne seront pas comme cela et donc qu’on  ne les habitue pas à la vraie épreuve. A cela, je réponds comment leur montrer qu’ils savent faire et qu’ils seront capables le jour J? Il faut bien qu’ils écrivent quelque chose sur lequel s’appuyer pour montrer qu’ils sont aptes à faire des maths.

Pour moi, ce travail est plutôt intéressant et puis ce qu’il y a de super chouette, c’est qu’elles veulent bien que je publie leurs brevets blancs!

Quoi de mieux que de se faire un avis?

(Bon j’ai aussi écris un article sur le cafépédagogique qui explique la genèse de ce projet)

Merci à Caroline Gambier et Adeline Catoire!

3 brevets de 2013

Voir en plein écran

3 brevets blancs de 2014

Voir en plein écran

3 brevets blancs de 2015

Voir en plein écran

brevet blanc de 2016

Voir en plein écran

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons

Parlons des profs : Loïc Bodelot

Voilà l’article que je m’étais dit que je ferai sur Loïc, un prof qui s’est évertué à partager la plupart de ses animations géogébra sur mathix.org.

Cet article est aussi diffusé sur le café-pédagogique.

Voilà donc l’interview que j’ai pu faire par mail à Loïc.

Du Géogébra dans tous mes cours !

Loïc Bodelot est prof de mathématiques à Etaples, Pas-de-Calais, depuis 1998. Ingénieur de formation, il s’est tourné vers l’enseignement. Dix ans plus tard, il a transformé ses cours de maths par le biais du logiciel Géogébra, et ce ne sont pas simplement des illustrations de Géogébra, c’est une utilisation exclusive de ce logiciel avec un TBI, construction par les élèves , animation pour illustrer des théorèmes et cela à tous ses cours !

 

Que recherches-tu à travers l’utilisation et la construction de tes cours à travers Géogébra ?

Depuis 2-3 ans, j’utilise Géogébra et je souhaitais impliquer mes élèves davantage dans le cours. L’arrivée du TBI m’a permis d’exploiter le logiciel en temps réel ; on construit, on anime, ce sont les élèves qui exploitent l’outil! On fait vivre les mathématiques.

Et il se trouve que cela répond plutôt bien aux attentes de la réforme du collège.

Tout ceci doit prendre du temps ?

J’utilise entre 1 et 5 fichiers à chaque séance. Oui, ça prend un temps fou en heures de conception, recherche et amusement. C’est beaucoup, mais cela a un vrai impact sur les élèves. Le cours est beaucoup plus dynamique, les élèves sont plus actifs et ont moins d’ « excuses pour ne pas comprendre », j’obtiens plus de respect de tous. Les élèves même faibles sont contents de venir à mes cours. Je m’y retrouve et eux aussi.

Il reste à travailler un réel partage entre collègues.

Quand tu dis que les élèves s’impliquent à quoi penses-tu ?

Et bien, avec le TBI et Géogébra, on peut revenir sur n’importe quelle notion très vite, faire un nouvel exercice avec d’autres valeurs, d’autres configurations, …

Le TBI permet ce que j’appelle « l’oral Clic »  : l’élève au tableau s’explique, montre, calcule puis clique pour vérifier.

Les figures ne sont plus jamais statiques, on manipule en direct, et ça c’est important pour la construction en géométrie.

Même les élèves qui arrivent sans avoir fait leur exercice peuvent participer très activement à la correction.

Mais, attention, Géogébra me sert aussi pour tout l’ensemble des mathématiques.

As-tu un exemple d’apport autre que la géométrie ?

Par exemple, avec l’utilisation fréquente des curseurs dans les animations, la notion de variable devient plus naturelle.

Un deuxième exemple : la jauge. Elle permet de travailler les fractions de quantités, les pourcentages, la représentation pour un diagramme semi-circulaire, le prix au litre, …

Comment impliques-tu les élèves dans l’utilisation de Géogébra ?

Les élèves construisent :

·        A la maison en bonus pour les plus motivés. Généralement ce ne sont pas souvent les plus scolaires.

·        A la maison pour un exercice de devoir-maison.

·        En salle informatique, mais cela dépend des années, des horaires, des classes.Ce sont des obstacles sur lesquels je n’ai pas la main.

·        En club que j’anime en semaine.

Ils peuvent manipuler les fichiers que j’envoie par mail (l’ENT est trop lourd) ou qu’ils téléchargent sur YouTube.

Pour ceux qui n’ont pas d’ordinateur, ce qui est de plus en plus rare, je les invite à aller au CDI ou voir des copains, ils y arrivent et généralement, cela ne pose pas de problème.

Et enfin pour ceux qui n’ont pas internet, une simple clé USB et le tour est joué.

On a vu que tu as une chaîne YouTube et GéogébraTube, tu peux nous en dire plus ?

La chaîne YouTube est publique et permet aux élèves, collègues et parents également d’aller voir mes vidéos ou celles de collègues auxquelles je m’abonne , par exemple : micmac etc.

Mes vidéos sont des morceaux de cours, des corrections d’exercices, des aides pour un devoir maison ou des idées qui m’amusent. Dans l’idéal, l’élève télécharge puis manipule à son gré.

Dans les playlists, je mets des liens vers des vidéos d’autres collègues. (je demande parfois avant ) Par exemple, les vidéos de JY Labouche sont très bien et différentes des miennes. L’idée est de diversifier les approches.

Le lien systématique vers Géogébra permet de manipuler et éveille la curiosité de certains.

Comment mesures-tu l’impact ?

Certains élèves qui avaient décroché, en échec par rapport aux maths, retrouvent de l’espoir et le plaisir de faire. Il est facile de dérouler un cercle, faire tourner une roue avec des rayons pour effectuer des connexions avec des notions vues antérieurement et réactiver autrement des notions pas encore totalement acquises.

Les plus brillants réalisent des fichiers Géogébra de manière spontanée de grande qualité, certains les déposent sur GéogébraTube. Un élève est même devenu une référence dans le collège par ses créations impressionnantes.

Le plus important peut-être ceux sont les possibilités offertes par un même fichier :

  • pédagogie différenciée par l’action sur quelques curseurs et cases à cocher.
  • Revisite de notions vues et complexification pour aborder une nouvelle activité.
  • Situations complexes qui obligent l’élève à se creuser la tête, à puiser dans ses connaissances.
  • Spiralisation plus facile de la progression.

Encore Merci de l’intérêt que tu portes à mes projets, travaux et pour ton esprit de partage.

 

Chaine youtube : https://www.youtube.com/channel/UCKMFQflEKs9KwFjonE7oTNg

Chaine geogebra : https://tube.geogebra.org/bodelot

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email
Licence Creative Commons