Catégorie : projet_d_eleves

blank

‘Bref’ : le projet est enfin terminé!

I.La fin d’un gros projet

(pour ceux qui n’ont pas vu le premier le descriptif bref et second article qui contient les outils)

Voilà après 2 mois de travail acharné entre les montages et les prises de son pour les voix off, nous avons concocté les vidéos des élèves.

Au total nous avons consommé :

  • 7 heures de cours ( 3 heures d’histoires, 2h de maths et 2h de Français), sans compter les nombreuses  5 minutes grappillées entre deux cours pour enregistrer les voix-off.
  • deux dizaines d’heures de montages.

Le matériel multimédia utilisé : 3 caméscopes.

Les logiciels utilisés : KdeNLive, Audacity, Gimp, Movie-Maker.

Tous les groupes ont produit une vidéo sauf 1 (pas de scénario, pas du tout autonome face à la construction du projet).

Devant la réussite de certaines vidéos, nous avons décidé réitérer l’exploit et de mener, l’année prochaine, le projet en 4e sur un temps d’IDD (comprendre Itinéraire De Découverte) avec la collègue d’Histoire-Géographie.

Ce fût un réel apport pour les élèves, prises d’initiatives, mise en danger par l’acceptation de soi à travers un film. Un travail sur l’élaboration d’une histoire courte possédant des requis (contenu pédagogique), dynamisation des scènes.

Bien entendu, vous le verrez certains groupes ont  été excellents…

Mais l’essentiel est-il dans ce qu’ils ont produit ou  dans ce qu’ils ont fait pour y arriver?

Pour nous remercier de cette expérience, nos p’tits loups nous ont offerts (aux 4 enseignants) un T-shirt et des crêpes (histoire de goûter juste après le visionnage des films),  sympa,non?

II. Les Vidéos

Celles pour en faire la promo

 

L’autorisation d’utilisation des images des élèves n’ayant été valable que pour 1 an, les vidéos suivantes sont devenues inaccessibles.

Celles des élèves

Voici les vidéos   (les deux dernières sont  mes préférées):

J’ai pas lu mon livre (qualité moyenne, pb de son, pb de réencodage lésé), dernière vidéo à avoir été montée, un retard des élèves. FRANCAIS

Japon magick (qualité moyenne, pb de décalage du son, pb de réencodage en flv ) mais je joue dedans, l’esprit BREF est le mieux respecté! HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Le maillon-faible FRANCAIS-HISTOIRE-GEOGRAPHIE-MATHS

Je suis nulle en maths MATHS

J’ai pas noté dans l’agenda

À la recherche de la gourde perdue MATHS

 

 

 

source : http://clg-bellevue-72.ac-nantes.fr/spip/spip.php?article94

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons
blank

Bref : Le projet débute…

blank

(pour ceux qui n’ont pas vu le premier article)

Lundi :  première heure de la journée, les élèves pensent qu’ils ont Histoire-Géo.

Ils nous voient arriver à deux (moi, leur prof de maths et Mme Pasquier leur prof d’Histoire-Géo), certains penseront que je me suis encore trompé de semaine, qu’on est semaine 1 et non semaine 2.

Comme je reste avec ma collègue, lorsqu’on est dans les escaliers les élèves se souviennent : « Ha ouais avant les vacances, on avait parlé de vidéo! »

On les fait rentrer dans la salle. Le vidéoprojecteur est installé, mon ordinateur que j’ai apporté, affiche un tableur excel avec un tableau :

blankLes élèves se questionnent.

Ils s’assoient, avides de ce qu’on va leur montrer. « Les vidéos qu’on a faite vont-elles les motiver? »

On montrera donc deux vidéos, l’une a déjà été présentée sur le blog, et une seconde avec un élève.

Les élèves sourient, quelques-un rigolent mais ce n’est pas flagrant.

On leur montre les vidéos originales de BREF et NORMANFAITDESVIDEOS. Cela ne fait pas mouche avec BREF, l’humour est trop « adulte » , on s’en est rendu-compte (et en plus il faut bien choisir l’épisode car les scènes « hot » pullulent)….

Je ré-affiche le tableau. On demande à ce que les groupes soient constitués ( 3-4 élèves). Les groupes se font assez rapidement.

On leur demande de réfléchir à un thème qu’ils souhaiteraient aborder, on leur demande expressément d’avoir un contenu pédagogique à faire passer.

On leur laisse 10 minutes, on passe de groupe en groupe, on leur suggère nos idées (on avait réfléchi à des scénarii complets pendant les vacances).

L’heure touche à sa fin, les élèves se sont positionnés et certaines idées ont émergées.

Voilà le bilan de cette première heure…

blank

Bonne surprise! Les jours qui ont suivis les élèves se sont impliqués, et travaillent chez eux sur le projet!

Ne voulant surtout pas que le « soufflet » retombe nous agissons rapidement, et installons les séances de manière rapprochée.

Afin de canaliser au mieux les écrits nous avons conçu des fiches outils.

Voir en plein écran

Le livret pour écrire les 4 textes : dispo ici

Bien entendu afin de leur montrer un exemple, nous avons fourni cet exemple basé sur la vidéo faite avec notre élève.

Voir en plein écran

 

Aujourd’hui, les 3e ont retravaillé, 3 groupes ont fourni des choses intéressantes, les autres piétinent un peu, une autre séance aura lieu avec mes 3 collègues, quelques tournages pourront commencer….

 

Ps : Pour les droits à l’image, les parents ont signé la feuille suivante  et la vidéo est disponible sur le site du collège : http://clg-bellevue-72.ac-nantes.fr

Les documents mis à disposition, le sont sous licence creative commons BY-NC-SA.

La suite

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons
blank

Rallye scientifique : un projet réussi

Souvenez-vous, je parlais il y a quelques temps du rallye mathématique de la Sarthe. Ce fameux rallye où les élèves sont en autonomie pour résoudre des énigmes, ceux-ci doivent convenir d’une unique réponse de la classe pour chaque problème.

Ce n’est pas l’objet de l’article, ici, je vais parler d’un projet annexe basé sur l’idée du rallye mathématique, on a voulu le rendre pluridisciplinaire (physique, maths et SVT).

blankDès le début de l’année scolaire, j’en ai parlé à 2 collègues (en SVT et physique sur la faisabilité d’un tel rallye et sur la forme qu’il devrait avoir). Quelques jours plus tard 6 collègues répondirent présents.

Je vais parler de manière chronologique, ce qu’on vu les élèves.

I. Affiche , une accroche, créer l’événement.

J’en avais fait une pour le rallye maths (qui d’ailleurs a été proposée à l’ensemble des établissements), j’en ai donc fait une pour notre rallye local. Deux affiches ont été conçues et affichées.

 

blankblank

La date du 7 février a été retenue, malheureusement la neige nous a contraint à repousser au 2 avril.

L’accroche a bien fonctionné, les élèves se sont interrogés sur ce fameux rallye.

II.Le jour J.

Les élèves sont au courant que le rallye aura lieu de 14h à 17h.

Le rallye commence à 14h et il est 13h15!

Branle-bas le combat, nous avons peu de temps pour préparer les salles, c’est la course, il faut répartir le matériel nécessaire aux expériences de physique/ Chimie et SVT.

Sitôt fait, les professeurs référents des classes se positionnent dans les salles affectées aux classes.

blank

Les 3 enseignants restants sont affectés au couloir et sur la cour. J’étais parmi ceux-là, j’ai servi un peu aussi pour la coordination,  régler quelques problèmes pouvant survenir et surtout … prendre des photos.

 

a) La lecture des consignes.

Notre cher collègue de physique s’est attelé à la tâche de rédiger une feuille de consigne à lire avant les épreuves. L’idée tirée du Rallye Mathématique de la Sarthe offre deux avantages, le premier d’énoncer des règles clairs et les mêmes pour toutes les classes.

La seconde est d’être un appui écrit sur lequel on peut s’appuyer pour affirmer les règles. « C’est écrit ici, tu ne peux pas faire cela« .

La feuille est largement inspirée de celle fournie par le Rallye mathématique de la Sarthe.

Télécharger

Voir en plein écran

 b) Les sujets

Je n’indiquerais que celui de mathématiques, je n’ai à ce jour pas eu les réponses quant à la possible diffusion des sujets des autres disciplines. Il y a donc 5 énigmes dans chaque matière.

Ils ont donc 2h15 pour tout faire….

En maths :

Télécharger

Voir en plein écran

 

c) Le site internet pour suivre la progression des classes.blank

J’ai créé aussi pour l’occasion, un site :

https://mathix.org/plateau/

Il s’agit ici de suivre la progression des autres classes. L’unique but est de stimuler et pour ce qu’on a vu, cela a rudement bien marché. Rien qu’à entendre les élèves dirent d’une autre classe :  » Ils ont déjà fait 3 énigmes en maths, il faut qu’on se dépêche!! »

Ci-contre ce que voyait les élèves. (chaque classe était pourvue d’un vidéoprojecteur qui affichait le site).

Le site affichait les images correspondant aux badges que les élèves allaient avoir pour récompense. Bien entendu, ces derniers ne le savaient pas!

A chaque réponse rendue, l’enseignant référent s’identifie sur le site et indique (par le changement de couleur de rouge à vert) que la réponse a été rendue (Attention : cela ne suggère en aucun cas que la réponse est la bonne.)

d) Commencement des épreuves.

14h15, les épreuves débutent. Les élèves peuvent aller dans la cour pour les mesures nécessaires à certaines énigmes.

La restriction était qu’ils n’avaient pas le droit à la récréation. Ils devaient donc rentrer avant la sonnerie et y retourner qu’après la 2e sonnerie.

(NdR : sur toutes les photos les visages ont été floutés pour des raisons de confidentialité)

blankblank

 

 

 

 

 

blankblank

 

 

 

 

 

 

 

blankblank

 

 

 

 

 

blankblank

 

blankblank

 

 

 

 

 

blankblank

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15 minutes avant la fin des épreuves, tous les élèves présents sur la cour doivent regagner leurs salles.

L’ambiance a atteint son paroxysme, les élèves ont les yeux rivés sur le site, et regardent si les autres classes rendent leurs dernières réponses.

Des cris proviennent de la salle 107, un enseignant d’une autre salle a fait une mauvaise blague en remettant tout en rouge pour une classe alors que celle-ci à tout rendu!

Entre temps, les corrigés sont affichés dans la cour. Une fois cela fait, on invite les élèves à aller dans la cour consulter les réponses. La vie-scolaire les prend donc en surveillance, pendant ce temps on range les salles rapidement et on corrige les réponses données, c’est la course : dans 25 minutes c’est la fin de la journée et nombre d’élèves prennent les cars.

En 10 minutes c’est bouclé. On a un classement.

e) La remise des prix

On va dans la cour avec les badges.

blankblankblank

 

 

 

 

 

(Il manque celui de science physique avec A. Einstein qui tire la langue)

Dont voici les patrons :

blankblankblankblank

 

 

 

4 badges pour 4 prix différents

Suivant les classements des 4 classes :

  • Est distribué à chaque élève de la classe meilleur matheux : 1 badge  Pi
  • Est distribué à chaque élève de la classe meilleur physicien : 1 badge  Einstein
  • Est distribué à chaque élève de la classe meilleur SVTiste : 1 badge de l’évolution
  • Enfin est distribué à chaque élève de la classe qui a le meilleur classement global : 1 badge scientifique.

blankblank

 

 

 

 

 

 

 

III. Conclusion

Une grosse appréhension le jour du rallye sciences, nous étions nerveux à l’idée que cela ne marche pas, et pourtant cela a été un franc succès.

Les élèves se sont énormément impliqués, aucun élève n’est resté sans rien faire, la motivation était grande alors qu’aucun élève ne savait qu’ils allaient recevoir un prix!

Des élèves en totale autonomie, certains d’entre eux nous ont surpris, vous savez ces élèves qui ne fichent pas grand chose, et vous les trouvez impliqué, actif, et leader du groupe.

Chose surprenante, certains élèves ont cru que d’autres établissements participaient, ils ne croyaient pas que cela venait de nous….

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons
blank

Bref, j’ai refait l’histoire…

I.Un projet sur une simple idée lancée à tout-va en salle des profs

Et paf, on lance une idée comme ça en salle des profs, et on se retrouve avec un projet qui rassemble des profs de diverses disciplines.

blank

L’idée? Elle est simple, faire des épisodes à la BREF ou normanfaitdesvideos avec les élèves sur des contenus pédagogiques.

blank

 

 

 

 

 

 

Le projet rassemble : un prof de maths, de français et d’histoire.

Avant de se lancer dans l’aventure (à la rentrée normalement), on s’est essayé à la conception de vidéo. Il s’agissait de voir les difficultés que l’on pourrait rencontrer et d’estimer le temps passé à tourner.

1h30 de tournage et 4h30 de montage.

Un article viendra sur le projet en lui-même.

 II.La vidéo

Voici le rendu de la vidéo qui on l’espère motivera nos élèves.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook email
Licence Creative Commons